Crash évité de peu: Harrison Ford se trompe de piste et manque de se poser sur un Boeing

Crash évité de peu: Harrison Ford se trompe de piste et manque de se poser sur un Boeing

Publié le 15/02/2017 à 14:01 - Mise à jour à 14:23
©LucasFilm
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pilote expérimenté, Harrison Ford a pourtant connu lundi une nouvelle mésaventure aérienne qui n'a heureusement fait aucun dégât ni blessé. Alors qu'il s'apprêtait à atterrir, il aurait mal suivi les indications de la tour de contrôle, se trompant de piste et se retrouvant juste au-dessus d'un Boeing qui se préparait à décoller. L'Administration fédérale d'aviation américaine a ouvert une enquête.

Harrison Ford devrait-il laisser tomber l'aviation? Le destin semble lui suggérer cette possibilité, et l'Administration fédérale d'aviation (FAA) américaine pourrait se charger de traduire le message. Car l'acteur de 74 ans a frôlé l'accident grave lundi 13 alors qu'il s'apprêtait à atterrir sur la piste d'un aéroport californien (côte ouest des Etats-Unis). Cela alors qu'il avait été déjà dû réaliser un atterrissage forcé dans la même région en mars 2015 .

Amateur d'avions anciens, Harrison Ford était donc, selon la chaîne américaine NBC, en approche de l'aéroport John Wayne d'Orange County, au sud de Los Angeles. Mais il aurait mal suivi les indications de la tour de contrôle, se dirigeant donc vers la mauvaise piste.

L'acteur aurait alors survolé un Boeing 737 qui manœuvrait avant son décollage avec 116 personnes à bord. Harrison Ford se serait bien rendu compte que la situation était inhabituelle et aurait demandé au contrôleur s'il était "normal que cet avion de ligne se trouve en dessous de lui". Celui-ci lui aurait alors indiqué son erreur.

Par chance, l'imposant appareil n'était encore que sur une voie de roulage, et non une piste de décollage. S'il semble donc que le risque de collision était relativement faible. L'erreur n'en est pas moins sérieuse et la FAA a ouvert une enquête. La sanction potentielle pourrait aller du simple blâme au retrait de sa licence de pilote.

Très expérimenté, Harrison Ford pilote depuis une vingtaine d'années. Outre le crash de son monomoteur il y a près de deux ans, il avait connu un accident d'hélicoptère en 1999 lors d'un vol d'entrainement. Là encore il s'en était tiré presque indemne. Mieux en tout cas que dans Air Force One ou 6 jours, 7 nuits.

On pourrait aussi ironiser sur la réplique d'Indiana Jones dans La Dernière croisade lorsque son père lui demande s'il sait piloter: "Piloter, oui. Atterrir, non"

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Harrison Ford a commis une bévue lors d'un atterrissage, heureusement sans conséquence sauf peu-être pour sa licence de pilote.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-