La comédienne et humoriste Sylvie Joly est morte (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La comédienne et humoriste Sylvie Joly est morte (VIDEO)

Publié le 04/09/2015 à 14:33 - Mise à jour à 14:50
©SylvieJoly.com
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

La mère du one-woman-show, la comédienne Sylvie Joly, est décédé jeudi à l'âge de 80 ans. Elle souffrait depuis plusieurs années de la maladie de Parkinson, état qu'elle avait révélé dans son autobiographie en 2010.

Elle allait avoir 81 ans en octobre et c'était l'une des femmes les plus drôles de sa génération. La comédienne et humoriste Sylvie Joly est morte jeudi 3 septembre, a annoncé sa famille. Près de 40 ans après le début de sa carrière dans les années 1970, elle s'était fait discrète, atteinte de la maladie de Parkinson. Ce qui, même dans ses dernières années, n'avait en rien ébranlé son sens de l'humour. "Sylvie souffrait d'une maladie de Parkinson sévère, qui n'est pas forcément mortelle. Elle s'est éteinte d'un arrêt cardiaque en fin de nuit, à notre domicile à Paris", a fait savoir son mari Pierre Vitry.

Enfant du 6e  arrondissement et de la bourgeoisie parisienne, Sylvie Joly avait souvent, au cinéma et surtout au théâtre, joué de ses origines sociales. Dès sa jeunesse, l'opposition entre le monde du spectacle et son milieu s'étaient fait sentir. Elle sera renvoyée à six reprises d'écoles religieuses dans lesquelles ses parents l'avaient inscrite.

Camarade d'école de Bernadette Chodron de Courcelle, future Madame Chirac, Sylvie Joly se rappelait en août 2012 pour Le Point que ses parents refusaient qu'elle la fréquente "parce qu'ils trouvaient qu'elle avait mauvais genre". Lorsque, jeune fille, elle fait part à ses parents de ses velléités d'actrices, elle se heurte au refus de son père. Elle suivra ses désirs en faisant son droit et sera un temps avocate. Mais du prétoire, à la scène, il n'y a pas une grande distance.

Bien avant que le genre ne devienne incontournable, elle se lance dans le one-man-show au féminin dès 1976, avec Ne riez jamais d'une femme qui tombe. Elle en interprétera six autres, finissant avec un spectacle au titre équivoque, La cerise sur le gâteau. Ses sketches les plus célèbres, comme Le Cantal, La pharmacienne, Comme la gauche est passée ou La coiffeuse, feront rire des milliers de fans.

Outre sa carrière d'humoriste sur scène et ses apparitions au théâtre (dans une demi-douzaine de pièces), Sylvie Joly était une actrice de cinéma: elle a joué dans une trentaine de films depuis le début des années 70, notamment dans Salut l'artiste d'Yves Robert (1973), Les Valseuses, Calmos et Préparez vos mouchoirs de Bertrand Blier (1973, 1976, 1977), Le miraculé de Jean-Pierre Mocky (1986, qui lui valu une nomination pour le César du meilleur second rôle) et dans trois autres de ses films, 588 rue Paradis d'Henri Verneuil (1992), Les Misérables de Claude Lelouch (1995), Les Visiteurs-2 de Jean-Marie Poiré (1998). Sa dernière apparition à l'écran remonte à 2007, dans L'auberge rouge, de Gérard Krawczyk, avec Josiane Balasko, Christian Clavier et Gérard Jugnot, remake du film de 1951 de Claude Autant-Lara avec Fernandel et Françoise Rosay.

Après cette dernière apparition en 2007, Sylvie Joly s'était fait discrète. En 2010, elle était sortie de sa réserve en publiant son autobiographie C'est votre vrai nom? (Ed. Flammarion). Elle y révélait la maladie qui la touchait, mais encore et toujours avec humour.

(Voir ci-dessous l'un de ses sketches les plus célèbres, Le Cantal, en 1976):

 

Auteur(s): VL


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Sylvie Joly est morte à l'âge de 80 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-