La fille de Franquin critique violement le film "Gaston Lagaffe"

La fille de Franquin critique violement le film "Gaston Lagaffe"

Publié le 03/04/2018 à 14:58 - Mise à jour à 15:08
©Editions Dupuis
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'il n'est pas encore sorti, le film "Gaston Lagaffe" suscite déjà de très vives critiques. La fille du créateur de la bande dessinée, Isabelle Franquin, a par exemple réagi ce mardi au contenu de cette adaptation.

"J'assiste impuissante au désastre". Isabelle Franquin n'a pas été tendre avec le film Gaston Lagaffe dont la sortie est prévue mercredi 4. Interrogée par L'Avenir ce mardi 3, la fille du créateur de la bande dessinée n'a pas mâché ses mots.

La descendante d'André Franquin n'a visiblement pas du tout aimé l'adaptation réalisée par Pierre-François Martin-Laval, alias PEF.

A voir aussi: Gaston Lagaffe débarque au cinéma

Elle ne dispose que d'un droit moral sur l'œuvre de son père. "Je n’avais donc pas le pouvoir d’empêcher ce film, même si les acteurs sont mal dirigés, le scénario débile et le rythme des gags catastrophique", a-t-elle expliqué visiblement en colère contre la production du film.

Selon elle, le premier scénario de l'adaptation était "inqualifiable". La "première version était (…) pleine d'aberrations: Gaston y abandonnait son chat et sa mouette. Ou chauffait la start-up où il travaille en introduisant un tuyau d'arrosage dans le derrière d'une vache", s'est-elle désolée.

"Là, j'ai dit niet", a expliqué Isabelle Franquin tout en indiquant que la version finale du film ne lui plaisait pas beaucoup plus.

"Ça fait mal, très mal même, car j’assiste impuissante au désastre, en espérant de tout cœur que le public saura distinguer le bon grain de l’ivraie, si je puis dire", a-t-elle ajouté très déçue de l'adaptation de la BD créée et imaginée par son père.

Récemment, une autre adaptation d'une bande dessinée, Les Aventures de Spirou et Fantasio, est sorite en salles. Le film, pourtant porté par des noms populaires du cinéma français (Alex Lutz, Christian Clavier, Ramzy Bédia, Géraldine Nakache…) n'a pas rencontré le succès escompté.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La fille de Franquin, Isabelle Franquin, s'est insurgée face au film "Gaston Lagaffe".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-