La fille de Romy Schneider "scandalisée" par le biopic sur sa mère, "Trois jours à Quiberon" (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

La fille de Romy Schneider "scandalisée" par le biopic sur sa mère, "Trois jours à Quiberon" (vidéo)

Publié le 06/06/2018 à 12:12 - Mise à jour à 12:19
© - / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Sarah Biasini, la fille de Romy Schneider, s'est dite "scandalisée" par le film sur sa mère "Trois jours à Quiberon", qui sort en France mercredi prochain. Selon elle le long-métrage qui est déjà visible en Allemagne contient des "sous-entendus totalement mensongers".

Sarah Biasini, la fille de Romy Schneider, n'apprécie pas du tout le film sur sa mère, Trois jours à Quiberon, qui sortira mercredi 13 en France. Selon elle, le biopic contient des "sous-entendus qui sont totalement mensongers".

Le film retrace une courte période de la vie de l'actrice interprète de l'impératrice Sissi. Il s'agit d'une interview donnée en 1981 au magazine allemand Stern. La star avait rencontré le journaliste et le photographe Robert Lebeck à Quiberon.

Sauf que d'après le film, l'actrice y était alors en cure de désintoxication pour surmonter ses démons et se remettre de sa rupture avec Daniel Biasini, le père de sa fille.

A voir aussi: Yvelines - la tombe de Romy Schneider profanée par des individus qui ont ouvert son caveau

Pourtant Sarah Biasni a affirmé que sa mère n'avait pas problème avec l'alcool et se rendait régulièrement à Quiberon pour une thalasso.

"Elle allait tous les ans à Quiberon, mais pour faire une thalassothérapie, pour perdre des kilos superflus, comme beaucoup d’actrices. C’était une habitude. C’était juste une thalasso, ce n’était pas un centre de désintoxication", a expliqué celle qui est aussi devenue actrice.

Persuadée que le film vise à "dégrader" l'image de sa mère, elle s'est dit "scandalisée". "C’est la chose la plus grave selon moi, c’est qu’on la fait passer pour une alcoolique. Alors que si vous reprenez tous les réalisateurs ou tous les acteurs avec qui elle a travaillé, personne n’a jamais dit qu’elle avait un problème avec la boisson", s'est-elle insurgée.

Emily Atef, la réalisatrice du film, a assumé avoir gardé quelques passages de l'interview mais en avoir "aussi écrit d'autres". Si le long-métrage est donc un biopic, il est seulement inspiré des faits réels et comporte des éléments de fiction.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La fille de Romy Schneider n'apprécie pas du tout le biopic sur sa mère, "Trois jours à Quiberon".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-