L'acteur Benoît Magimel en garde à vue après avoir renversé une femme

L'acteur Benoît Magimel en garde à vue après avoir renversé une femme

Publié le 13/03/2016 à 11:49 - Mise à jour à 12:08
©KenzoTribouillard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'acteur Benoît Magimel a été placé en garde à vue vendredi après avoir renversé en voiture une sexagénaire dans le 16e arrondissement de Paris et avoir pris la fuite. Il aurait été contrôlé positif à la cocaïne.

Quinze jours après avoir remporté le César du meilleur acteur dans un second rôle pour le long-métrage La tête haute, d'Emmanuelle Bercot, Benoît Magimel refait parler de lui mais pour des raisons bien moins flatteuses. D'après RTL, l'acteur a été placé en garde à vue au commissariat du 16e arrondissement de paris dans la soirée du vendredi 11 mars après avoir renversé, au volant d'une voiture, une sexagénaire lors d'une marche arrière boulevard Exelmans. Sorti de sa voiture pour vérifier l'état de la victime, il est reparti en constatant que son pronostic vital n'était pas engagé. Blessée aux jambes, la femme de 62 ans a été hospitalisée. Ses jours ne sont pas en danger.

Reconnu par des témoins, Benoît Magimel a été convoqué par le commissariat le jour même, explique Le Point tandis que d'après TF1, il s'y serait rendu de lui-même. Il a été placé en garde à vue jusqu'à ce dimanche 18h, pour "blessures involontaires", "délit de fuite"  et "conduite malgré annulation du permis de conduire". D'après Europe-1, il aurait été contrôlé positif aux stupéfiants, "après les analyses toxicologiques effectuées samedi soir, pour déterminer s'il conduisait sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants". Selon TF1, il aurait consommé de la cocaïne.

Ces derniers mois auraient été particulièrement difficiles pour Benoît Magimel qui, lors de son discours aux César, a remercié Emmanuelle Bercot de lui avoir fait confiance à un moment où il en avait "le plus besoin". Outre son César, l'acteur de 41 ans avait remporté le Prix d'interprétation masculine à Cannes en 2001 pour Le Pianiste de Michel Haneke. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Benoît Magimel a gagné le César du meilleur acteur dans un second rôle pour "La tête haute" d'Emmanuelle Bercot.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-