Les records de "Star Wars VII"

Les records de "Star Wars VII"

Publié le 19/12/2015 à 17:51 - Mise à jour à 18:08
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): VL
-A +A

Film le plus attendu de l'année, "Star Wars - Episode VII: Le réveil de la Force" a déjà largement battu le record du meilleur premier jour aux Etats-Unis. Malgré une étonnante seconde place en France, il pourrait aussi faire tomber d'autres records

C'était attendu. La sortie de Star Wars - Episode VII: Le réveil de la Force (mercredi 16 en France, vendredi 18 aux Etats-Unis), a affolé les compteurs. Le contraire aurait été étonnant face au plus important évènement cinématographique de l'année.

Les studios Disney ont annoncé que vendredi soir, le film avait généré aux Etats-Unis plus de 120 millions de dollars (110,4 millions d'euros). Lors de la soirée de lancement la veille, il avait déjà accumulé 57 millions de dollars.

Il écrase ainsi les précédent record générés par une autre suite à succès: Harry Potter et les reliques de la mort - Partie 2 qui en 2011 avait réuni 43,5 millions de dollars le premier soir puis 91 millions le lendemain.

En France l'engouement a cependant été un peu moindre. Avec un peu plus de 600.000 spectateurs le premier jour, Le réveil de la Force n'a pas réussi à y détrôner les quelque 850.000 entrées de 007 Spectre. Presque un échec pour la machine de guerre intergalactique, mais le dernier James Bond avait bénéficié d'une sortie un jour férié, le 11 novembre, et d'avant-premières la veille.

D'autres records d'entrées restent à battre pour le film. Il peut espérer en seulement deux semaines devenir celui qui a généré le plus d'argent au monde en 2015. Il faudra pour cela aller au-delà des 1,5 milliard de dollars de Jurassic World, qui -sorti en juin- avait eu bien plus de temps pour être le plus gros succès de cette année, le troisième de l'histoire. Pour monter sur la première marche de ce dernier podium, Star Wars- Episode VII: Le réveil de la Force devra ensuite battre les deux films de James Cameron: Titanic (2,1 milliards de dollars) et Avatar (2,7 milliards).

Un autre chiffre témoigne de l'engouement qu'a suscité le film. Selon une étude de la société de cyber sécurité Imperva, la fréquentation d'Internet a baissé de 8% en France au moment de la première séance du film. Une baisse analogue a été enregistrée lors de la diffusion au Royaume-Uni (8,7%) et en Allemagne (11%).

 

Auteur(s): VL

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Star Wars VII" a bien entamé sa chasse au records.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-