Netflix : polémique sur la sexualisation des enfants dans « Mignonnes »

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Netflix : polémique sur la sexualisation des enfants dans « Mignonnes »

Publié le 11/09/2020 à 11:41
DR
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Un torrent de critiques et un hashtag mondial #CancelNetflix (« Supprimer Netflix) accusent la plateforme de sexualiser des jeunes filles de 11 ans dans le film « Mignonnes », « Cuties » en anglais.
 
Avec près de 383000 tweets ce vendredi en fin de matinée pour le seul hashtag #CancelNetflix, et 600000 signataires pour une pétition d’utilisateurs s’engageant à résilier leur abonnement, c’est bien un déferlement de colère qui s’abat sur Netflix. 
 
L’objet de cette colère est la mise en ligne internationale du film français « Mignonnes », par ailleurs actuellement diffusé dans les salles de cinéma françaises et primé au festival de Berlin, notamment. Le synopsis est le suivant :  « Amy, 11 ans, rencontre un groupe de danseuses appelé Les Mignonnes. Fascinée, elle s’initie à une danse sensuelle dans l’espoir d’intégrer leur bande et de fuir un bouleversement familial ».
 
Des scènes qui choquent
 
Mais « Cuties », ce sont aussi des pré-adolescentes filmées entre tenues légères, poses suggestives, twerk, etc., qui choquent de nombreux internautes outre-Atlantique. Ils accusent le film de sexualiser les enfants et d'exposer de la « pornographie juvénile ». 
 
En France, les avis sont plus partagés, même si les twittos les plus ébranlés vont jusqu’à parler de « pain béni pour les pédophiles ». 
 
D’autres soutiennent la position défendue par Netflix : le film de la réalisatrice Maimouna Doucouré est justement « une dénonciation de l’hypersexualisation des enfants ».
 
On peut notamment lire :
 
« Tant mieux que ça vous choque, comme ça vous allez enfin accepter que ça existe, en parler et regarder le problème en face »
 
La plateforme s’est d’ailleurs expliquée ce vendredi en publiant un communiqué aux Etats-Unis, dans lequel Netflix explique que « c’est une histoire puissante sur la pression que subissent les jeunes filles sur les réseaux sociaux et de la société en général en grandissant ». 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Netflix a conservé l'affiche originale, elle avait été changée en France pour la sortie du film en salles

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-