Pour financer un nouveau film Abdellatif Kechiche va vendre sa Palme d'or aux enchères

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pour financer un nouveau film Abdellatif Kechiche va vendre sa Palme d'or aux enchères

Publié le 08/06/2017 à 17:02 - Mise à jour à 17:16
©Yves Herman/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le réalisateur de "La Vie d'Adèle", Abdellatif Kechiche, a déclaré dans un communiqué vouloir se séparer de sa Palme d'or, reçue à Cannes en 2013. Il voudrait en effet la vendre aux enchères pour financer son prochain film "Mektoub, My Love", adapté d'un roman de François Bégaudeau.

Après avoir gagné la Palme d'or à Cannes avec le film La Vie d'Adèle en 2013, Abdellatif Kechiche veut s'en séparer. C'est en tout cas ce qu'affirme un communiqué de sa société de production. Le réalisateur aurait besoin de financements pour son prochain film, Mektoub My Love, adapté d'un roman de François Bégaudeau et qui sera scindé en deux parties.

"Afin de réunir les fonds nécessaires pour terminer la post-production et la distribution Quat'sous (sa société de production, NDLR) vend aux enchères des souvenirs en rapport avec le travail de Kechiche", et parmi ces souvenirs la Palme d'or que le cinéaste avait reçu au Festival de Cannes en 2013 pour La Vie d'Adèle dans lequel jouaient Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos.

Le financement de la prochaine œuvre d'Abdellatif Kechiche semble compliqué: "J'avais signé avec plusieurs partenaires financiers, France Télévisions, Canal +, Pathé Films. Je m'étais engagé pour film. A l'arrivée, il y en a deux. Cela sort du cadre normal, ce qui a posé problème avec les contrats. Surtout à France Télévisions", a expliqué le réalisateur au quotidien Nice Matin. Dans le même temps, il a affirmé que c'était à cause de ce contretemps qu'il n'avait pas été présent au Festival de Cannes cette année.

La valeur de la Palme d'or n'a pas été estimée par Chopard, son fabricant. Mais elle est constituée de 118 grammes d'or de 18 carats certifiés "Fairmined", un label qui garantit la provenance d'or de mines artisanales, ainsi que d'un coussin de cristal de roche. Le bijou doit donc valoir une petite fortune.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La Palme d'or est constituée de 118 grammes d'or de 18 carats et d'un coussin de cristal de roche.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-