Salma Hayek accuse Donald Trump d'avoir violé une adolescente en 1994

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Salma Hayek accuse Donald Trump d'avoir violé une adolescente en 1994

Publié le 24/08/2017 à 20:21 - Mise à jour à 20:47
©Jack Taylor/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'actrice Salma Hayek, qui est une fervente opposante à Donald Trump, a déclaré dans un magazine américain que le président des Etats-Unis s'est rendu coupable d'un viol sur une adolescente il y a plus de 20 ans, sans être inquiété. Elle en appelle aux journalistes afin qu'ils enquêtent sur l'affaire.

C'est une accusation particulièrement grave que vient de porter l'actrice Salma Hayek à l'encontre du président américain Donald Trump. Celle qui apparaît actuellement en France dans le film Hitman & Bodyguard explique ni plus ni moins dans le magazine Numero que le locataire de la Maison Blanche est l'auteur d'un viol sur une fillette de 13 ans. Les faits se seraient déroulés en 1994.

L'épouse de François-Henri Pinault, l'une des plus grandes fortunes françaises et dirigeant du groupe Kering, explique que l'affaire a été ressortie au cours de la campagne avant d'être rapidement étouffée. Elle en appelle aux journalistes pour qu'ils "mènent l'enquête" pour faire la lumière sur cette affaire.

L'avocate de la victime auto-proclamée, aujourd'hui âgée d'une trentaine d'années, assure que sa cliente avait porté plainte à l'époque mais que celle-ci est restée sans suite suite à des pressions. Sa cliente serait aujourd'hui "trop effrayée pour apparaître à visage découvert" ce qui a motivé Salma Hayek dans sa démarche.

Mais ce n'est sans doute pas la seule raison d'une telle volonté de ressortir l'affaire. Salma Hayek a en effet une relation particulièrement conflictuelle vis-à-vis de Donald Trump. Primo, Salma Hayek était un soutien fervent de la candidate malheureuse Hillary Clinton (notamment en essayant de mobiliser en sa faveur le vote latino). Secundo, la star de 50 ans avait expliqué en 2016 dans une interview pour une radio hispanique de Los Angeles (Californie) que Donald Trump avait essayé de manière assez cavalière de "draguer" l'actrice qui l'avait éconduit, ce que ce dernier aurait mal pris, et qu'il aurait alors usé de son influence dans les médias pour que circule la rumeur que c'est Salma Hayek elle-même qui souhaitait séduire Donald Trump… 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Salma Hayek est une farouche opposante politique à Donald Trump.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-