Steven Spielberg ne voit aucun avenir aux films de superhéros

Auteur(s)
BA
Publié le 05 septembre 2015 - 20:37
Image
Steven Spielberg
Crédits
©STR New/Reuters
Steven Spielberg est plutôt négatif quant à l'avenir des films de superhéros.
©STR New/Reuters
Interviewé par l'Associated Press, Steven Spielberg a prédit la fin des films de superhéros et associé ce futur déclin à celui des westerns.

Décidément pessimiste quant à l’avenir du cinéma, Steven Spielberg a fait part de son inquiétude lors d’une interview accordée à l’Associated Press dans le cadre de la sortie du Pont des espions. Pour le réalisateur américain, les films de superhéros connaîtront le même destin tragique que les films de western.

"Nous étions là quand le genre est mort", s’est-il souvenu. "Il y aura un moment où les super-héros emprunteront le même chemin que le western. Cela ne signifie pas que le western n'aura plus d'occasion de revenir ou que les super-héros ne reviendront pas."

Selon lui, en dépit du fait que les films de superhéros sont actuellement tendance, ce genre de scénario n’est pas prospère sur le long terme. "Bien sûr, les superhéros sont aujourd'hui vivants et prospères. Mais ces cycles ont une durée de vie limitée dans la culture populaire. Un jour viendra où les histoires mythologiques seront supplantées par un autre genre que des jeunes réalisateurs songent actuellement à explorer pour nous tous" , a conclu Steven Spielberg.

Le gigantesque flop des Quatre fantastiques, sorti en août dernier, traduit-il du déclin des films de superhéros?  Pas sûr si l’on tient compte du succès qui avait accompagné la sortie de The Avengers 2  en avril dernier.

Le Pont des espions, le nouveau film de Spielberg dont la sortie dans les salles obscures est prévue le 2 décembre prochain, raconte l’histoire de James Donovan (Tom Hanks) qui doit, en pleine guerre froide, négocier la libération du pilote d’un avion espion américain U-2 pour la CIA.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don