"Taken-3": Liam Neeson reprend du service

"Taken-3": Liam Neeson reprend du service

Publié le 20/01/2015 à 17:16 - Mise à jour le 21/01/2015 à 10:35
©McFadden/Arpajou/Mandaville
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Produit par Luc Besson et réalisé par Olivier Megaton, qui avait déjà mis en scène "Taken-2", le troisième volet de la saga "Taken" débarque ce mercredi 21 dans les salles françaises. Déjà numéro-1 au box-office américain, le film a tout d'un dénouement… ou presque.

Alors qu'il pensait retourner à une vie tranquille, sans encombre, aux côtés de sa fille, l'ex-agent Mills (incarné par Liam Neeson) est forcé de reprendre du service pour une nouvelle aventure qui, comme à son habitude, ne manque évidemment pas d'action. Accusé à tort du meurtre de son ex-femme, chez lui, à Los Angeles, l'ancien agent secret Bryan Mills est forcé de s'enfuir. Traqué par les forces de l'ordre, il va tout faire pour trouver le véritable coupable afin de prouver son innocence...

Taken-3, sur les écrans français ce mercredi 21, va ravir les amateurs de films d'action. Dans les deux premiers films, l'ex-agent spécial avait déjà sauvé sa fille Kim d'un gang spécialisé dans la traite des femmes (Taken, en 2008), puis Leonor, son ex-femme, kidnappée par les proches des criminels du premier film venus se venger (Taken-2, en 2012). Cette fois-ci, le scénario, écrit pour la troisième fois par Luc Besson et Robert Mark Kamen, n'est pas le même, aucun enlèvement. Tout au long de cette ultime chasse à l'homme, Liam Neeson se retrouve traqué par le crime organisée mais aussi par les forces de l'ordre.

Comme son personnage, qui aspirait à une retraite bien méritée, Liam Neeson pensait en avoir terminé avec la série Taken. Mais c'était sans compter sur la force de persuasion du producteur Luc Besson pour tourner un troisième épisode. "Je me suis dit, ça suffit. Mais devant la qualité du scénario, j'ai décidé d'accepter", a avoué le comédien irlandais, séduit pas le concept du chasseur qui devient le chassé.

Réalisé par le Français Olivier Megaton, déjà aux commandes du précédent volet (le premier a été réalisé par Pierre Morel, autre poulain de Luc Besson), ce troisième épisode de la saga a déjà séduit les spectateurs outre-Atlantique. Dès sa sortie aux Etats-Unis, le 9 janvier, le film d'action français a pris la tête du box-office nord-américain. "Il s'agit du second meilleur démarrage de tous les temps pour un film sorti en janvier, à 0,1 million de dollar du record, établi à 40,5 millions de dollars", a souligné EuropaCorp, la société de production, dans un communiqué publié lundi 19.

En France, les deux premiers films avaient fait respectivement 1 et 2,9 millions d'entrées. Aux Etats-Unis, le succès avait été encore meilleur: le deuxième épisode de la saga, qui avait enregistré le deuxième meilleur démarrage pour un film français et cumulé 378 millions de dollars de recettes au box-office mondial, avait totalisé 50 millions de dollars de recettes dès son premier week-end au box-office américain, soit plus du double que le premier (24,7). Ces records avaient néanmoins été battus l’an dernier par Lucy (réalisé par... Luc Besson), qui a signé le plus gros succès international du cinéma français en 2014, récoltant 400 millions de dollars. 

Si l'affiche du troisième volet prévient que "C'est ici que tout s'achève", Liam Neeson serait néanmoins partant pour un quatrième épisode. "(…) Je rêve de refaire un film avec Forest Whitaker (acteur dans "Taken 3", NDLR). Si ça doit être dans Taken-4, ce serait génial", a-t-il déclaré dans une interview accordée à Fox News

(Voir ci-dessous la bande-annonce de "Taken 3"):

 

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Liam Neeson dans "Taken-3": il revient, et est très énervé qu'on l'accuse à tort

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-