Un collectif breton d'extrême gauche menace les cinémas qui diffuseront le film "Bécassine" (vidéo)

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Un collectif breton d'extrême gauche menace les cinémas qui diffuseront le film "Bécassine" (vidéo)

Publié le 30/05/2018 à 07:17 - Mise à jour à 07:23
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le film "Bécassine" sortira sur les écrans le 20 juin prochain. Le personnage, inspiré d'une domestique bretonne un peu gauche montant à Paris, ne plaît visiblement pas à un collectif d'extrême gauche qui menace d'actions les diffuseurs bretons du film.

Ce ne devait être qu'une comédie familiale et inoffensive, mais pour ce collectif breton classé à l'extrême gauche, la cause devient politique. Dispac'h, un groupe indépendantiste a appelé dans un communiqué (voir ici) au boycott par les cinéma de la région Bretagne du film Bécassine, de Bruno Podalydès qui sortira le 20 juin prochain. En cause? Le personnage de Bécassine, créé en 1905, qui représente selon ses détracteurs une image insultante et témoin d'un passé douloureux.

Bécassine, créée en 1905 est en effet un personnage mélangeant naïveté et gaucherie qui quitte sa Bretagne natale pour devenir domestique à Paris. Le film qui sortira sur les écrans a d'ailleurs volontairement occulté les origines bretonnes du personnage, sans doute pour ne pas froisser la région. Mais cela n'a pas suffi au collectif Dispac'h.

"Ce film insultant ne pourra passer en Bretagne sans en payer le prix et nous ferons en sorte qu’il soit le plus élevé possible" annoncent ainsi ces militants qui critiquent également le message de ce film montrant une "bourgeoisie parisienne" qui aime "se moquer des individus qu'elle exploite et opprime à longueur de journée". Pour le collectif, on est bien loin de la simple comédie familiale avec une œuvre qui est "une insulte à la mémoire de notre peuple, une insulte à toutes les femmes de Bretagne, et à toutes les femmes qui connaissent ou ont connu l’immigration". Etant entendu par "immigration" le fait de quitter la Bretagne, généralement pour chercher un avenir meilleur (à tort ou à raison) en région parisienne.

(voir ci-dessous la bande-annonce du film)

Selon le journal Le Télégramme, des exploitants de salles de cinéma auraient reçu un email plus explicite encore, leur annonçant que les membres de Dispac'h feront "tout ce qui est en leur pouvoir pour que les séances ne se déroulent pas correctement".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Bécassine est perçue comme un personnage insultant pour ce collectif.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-