Violences sexuelles: quand un acteur porno interpelle Macron

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Violences sexuelles: quand un acteur porno interpelle Macron

Publié le 27/11/2017 à 08:36 - Mise à jour à 08:49
©Ethan Miller/Getty Images/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Emmanuel Macron a critiqué samedi le rôle de l'industrie pornographique dans les violences sexuelles, lui reprochant notamment de véhiculer une mauvaise image de la femme auprès des mineurs. Des propos dénoncés par l'acteur de films X Manuel Ferrara.

L' acteur de films X Manuel Ferrara a accusé dimanche Emmanuel Macron de "diaboliser" l'industrie pornographique, disant "attendre son appel" si celui-ci est prêt à discuter de la question avec lui.

En plein débat sur les violences faites aux femmes et le harcèlement sexuel le président de la République a en effet dévoilé samedi 25 les grandes lignes d'un plan de lutte contre ces phénomènes.

Lire aussi: Violences aux femmes: Emmanuel Macron ne veut pas "un quotidien de la délation"

Ce projet vise notamment a évoquer et traiter la question au sein de l'école. "La pornographie a franchi la porte des établissements scolaires. Nous ne pouvons ignorer ce genre qui fait de la femme un objet d'humiliation", a affirmé Emmanuel Macron sur Twitter.

"Je suis dans ce business que vous essayez de diaboliser en faisant ce genre de remarque. Je suis prêt à m’asseoir avec vous et discuter d’un sujet qu’à priori vous ne connaissez pas. J’attends votre appel!", n'a pas hésité à rétorqure Manuel Ferrara, dénonçant une phrase "choquante" et "des amalgames".

"Ce n'est pas parce que le porno existe que les adolescents vont avoir une image dégradée de la femme. Pourquoi il ne discute pas avec les femmes de l'industrie pornographique pour leur demander ce qu'elles en pensent?", a-t-il déclaré sur Franceinfo, assurant qu'"il y a une grande partie du porno qui n'humilie pas la femme".

Lire aussi: Revenge Porn: malgré le renforcement juridique, les images de "porno vengeur" s'échangent toujours massivement

Quant à l'exposition des mineurs aux images pornographiques, "le vrai problème, c'est l'accès à tous ces sites de porno gratuits, où il suffit de cocher +j'ai 18 ans+ pour y accéder". Sur ce point au moins, le hardeur et le président semblent mieux s'accorder.

Emmanuel Macron a en effet également évoqué comme piste un élargissement des pouvoirs du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) sur Internet afin de mieux lutter contre "les contenus qui peuvent fragiliser ou conduire à la violence contre les femmes".

Mais on ignore s'il compte appeler Manuel Ferrara. Cela devrait être compliqué ce lundi 27, son agenda mentionnant notamment trois entretiens ministériels, un autre avec la président de la République centrafricaine et la visite du président libanais.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'acteur porno Manuel Ferrara (ici avec l'actrice Kayden Kross) a interpellé Emmanuel Macron sur la question des violences sexuelles.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-