Yvelines: la tombe de Romy Schneider profanée par des individus qui ont ouvert son caveau

Yvelines: la tombe de Romy Schneider profanée par des individus qui ont ouvert son caveau

Publié le 02/05/2017 à 12:39 - Mise à jour à 12:47
© - / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

La tombe de l'actrice française d'origine allemande Romy Schneider a été profanée au cours du week-end. La pierre tombale fermant son caveau a été volontairement retirée, pour une raison encore floue. La comédienne, après une carrière sous couronnée de succès, avait ensuite connu une suite de malheurs amenant sa déchéance puis sa mort.

Elle a eu une vie faite de tragédies. Et même dans la mort, le malheur semble la poursuivre. La tombe de l'actrice Romy Schneider a en effet été profanée entre le 29 et 30 avril, dans le cimetière de Boissy-sans-Avoir dans le département des Yvelines.

Selon l'Agence France Presse citant des sources policières, "la tombe de l'actrice Romy Schneider, située à Boissy-sans-Avoir dans les Yvelines, a été ouverte, vraisemblablement au cours du week-end (…) Un ou des individus ont descellé la pierre tombale et l'ont déplacée, occasionnant l'ouverture du caveau. À ce stade des constatations, il n'y a, à priori, pas eu de dégradation". Aucune piste n'a été dévoilée pouvant expliquer le mobile du délit.

La dépouille de Romy Schneider, Rosemarie Magdalena Albach-Retty de son vrai nom, repose dans la commune depuis son décès le 29 mai 1982. La cause de sa mort n'a jamais été éclaircie avec précision. L'actrice de 43 ans avait visiblement fait un excès fatal de barbituriques et d'alcool, sans que l'on sache précisément si le geste était volontaire ou non. La piste du suicide restera cependant la plus probable. Depuis quelques années en effet, la star s'enfonçait dans des addictions pour oublier son mal-être entre divorces, fausses couches, tumeur au rein et cures de désintoxication. Elle avait connu le malheur de perdre son fils de 14 ans, mort en 1981, empalé accidentellement sur les grilles de la propriété de son ex-mari Harry Meyen (qui se suicidera). Le cadavre de l'adolescent sera photographié à la morgue par des paparazzis, et s'étalera dans plusieurs magazines, plongeant l'actrice dans la douleur. C'est d'ailleurs aux côtés de son fils, dans cette petite commune de la banlieue parisienne qu'elle repose.

Tout avait pourtant bien commencé dans les années 1950 pour celle qui creva l'écran à peine âgée de 16 ans dans la saga des Sissi impératrice. Allemande naturalisée française, elle explosera à l'écran dans les années 1960 et 1970, notamment dans La Piscine (1969) aux côtés d'Alain Delon avec qui elle vivra une passion quelques années auparavant. Elle aurait d'ailleurs dû le retrouver lors d'un tournage prévu quelques jours après sa mort, pour un film qui ne verra finalement jamais le jour.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'actrice est morte à 43 ans, probablement d'un suicide.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-