Cervantès: des restes du père de "Don Quichotte" découverts

Cervantès: des restes du père de "Don Quichotte" découverts

Publié le 17/03/2015 à 12:25 - Mise à jour à 17:37
©José Maria Mateos/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JC
-A +A

Après plus d’un an de fouilles, une équipe d’archéologues espagnols a annoncé avoir retrouvé des fragments de la dépouille du célèbre auteur Miguel de Cervantès, dans la crypte d’une église du centre de Madrid.

Le mystère Cervantès serait-il en passe d’être résolu? Une équipe d’archéologues espagnols assure avoir découvert les restes du célèbre auteur de Don Quichotte (1615) dans la crypte de l’église du couvent des Trinitaires, en plein centre-ville de la capitale Madrid.

Depuis plus d’un an, les scientifiques fouillent les lieux. Il n’y a que quelques jours qu’ils ont retrouvé une partie d’un cercueil portant les initiales "M.C.". Les spécialistes savaient déjà que Miguel de Cervantès (1547-1616) reposait dans ce couvent des Trinitaires, ordre chargé de racheter des captifs chrétiens, mais ne connaissaient pas l’emplacement exact de la sépulture dans laquelle il a été enterré en avril 1616.

Parmi les morceaux de bois, les pierres, le chef de cette équipe, Francisco Etxeberria, explique que "certains fragments appartenant à Miguel de Cervantès" avaient été identifiés. Pour cela, les chercheurs se sont basés sur des indices documentaires, en lien avec leurs recherches documentaires et archéologiques. Il sont convaincus d’avoir percé le secret Cervantès, mais pour l’heure aucune preuve génétique n’a été apportée.

 

Auteur(s): JC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Miguel de Cervantès a été enterré dans la crypte du couvent des Trinitaires à Madrid en 1616.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-