Etats-Unis: décès de l'écrivain américain Jim Harrison

Etats-Unis: décès de l'écrivain américain Jim Harrison

Publié le 28/03/2016 à 14:49 - Mise à jour à 14:56
©Martin Bureau/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'écrivain américain Jim Harrison, auteur de romans et de poèmes dont le mélodramatique "Légendes d'automne" est décédé samedi à l'âge de 78 ans, a annoncé la maison d'édition de l'auteur.

Il était connu être un bon vivant, un passionné de nature et un amoureux de la France. Jim Harrison s’est éteint à l’âge de 78 ans, samedi 26, à la suite d’une crise cardiaque qui l’a fauché chez lui dans l’Arizona, laissant derrière lui une œuvre pour le moins fournie: quatorze romans et quatorze recueils de poésie, des essais, ses mémoires et un livre pour enfant.

Né en décembre 1937 à Grayling dans le Michigan, il avait entamé des études de lettres à New York avant se lancer sur les routes de l'Amérique profonde et de démarrer sa carrière d'écrivain.

Il était devenu mondialement célèbre par son recueil Légendes d'Automne en 1979 (adapté au cinéma en 1994 avec Brad Pitt et Anthony Hopkins) où un homme troublé tombe amoureux de la veuve de son frère et par le roman Dalva en 1988, qui raconte la quête d'une femme dont l'enfant a été adopté. Amateur de bonne nourriture, Jim Harrison se décrivait lui-même comme un maniaco-dépressif. Il fumait et buvait abondamment. 

Jim Harrison qui avait encore publié deux ouvrages cette année, a sorti sa première nouvelle en 1971. Wolf: mémoires fictifs est l'épopée d'un homme traquant le loup dans les bois du Michigan, que l'auteur expliquait avoir écrit pendant sa convalescence après un accident de chasse. 

"L'Amérique a perdu un de ses grands écrivains et nous avons perdu un membre de la famille", a écrit l'éditeur new-yorkais Grove Atlantic dans un tweet. "Son oeuvre lui survivra".  Il avait une sorte de "magnétisme qui attirait des gens de toutes sortes, des éleveurs de bovins aux personnalités du cinéma comme Jack Nicholson, des passionnés d'observation d'oiseaux aux chasseurs d'oiseaux", a quant à lui dit son ami l'écrivain Philip Caputo en lui rendant hommage.

(Voir ci-dessous la bande-annonce du film Légendes d'automne, adapté de l'ouvrage de Jim Harrison):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jim Harrison s’est éteint à l’âge de 78 ans, samedi 26, à la suite d’une crise cardiaque qui l’a fauché chez lui dans l’Arizona.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-