Van Gogh: les dessins du carnet seraient des "imitations"

Van Gogh: les dessins du carnet seraient des "imitations"

Publié le 15/11/2016 à 18:51
©Bill Pugliano/GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Un carnet de dessins "inédits" de Van Gogh a été présenté ce mardi à Paris mais son authenticité a été vivement contestée par le musée Van Gogh d'Amsterdam. L'établissement a affirmé qu'il s'agissait d'"imitations": il pointe notamment du doigt la qualité de l'encre utilisée, le style des dessins et des erreurs topographiques.

Plusieurs éditeurs, dont Le Seuil à Paris, ont présenté ce mardi 15 comme une œuvre inédite un carnet contenant 65 dessins de Vincent Van Gogh, mais son authenticité a été vivement contestée par le musée Van Gogh d'Amsterdam. "Sur la base d'années de recherches, sur les dessins de Van Gogh dans la collection du musée et à d'autre endroits", les experts "ont conclu que ces dessins sont des imitations", a affirmé le musée.

Dans un communiqué publié alors que le livre était dévoilé par Le Seuil, lors d'une conférence de presse à Paris, le musée d'Amsterdam pointe notamment du doigt la qualité de l'encre utilisée, le style des dessins et des erreurs topographiques. "Il y a un temple, il y a donc des gardiens du temple, c'est inévitable", a réagi à Paris l'éditeur de l'ouvrage, Bernard Comment.

Le carnet, qui appartiendrait à des propriétaires privés, figure en fac-similé dans un livre qui doit paraître simultanément jeudi en France (Le Seuil), aux États-Unis et au Royaume-Uni (Abrams), en Allemagne (Knesebeck), aux Pays-Bas (Lannoo) et au Japon (Kawade Shobo). Cet ouvrage de 288 pages est signé par une des meilleures spécialistes de l’œuvre du peintre néerlandais, la Canadienne Bogomila Welsh-Ovcharov, une des commissaires de l'exposition Van Gogh à Paris en 1988 au Musée d'Orsay.

Selon elle, les dessins ont été réalisés à l'encre sur le livre de comptabilité d'un hôtel d'Arles, le Café de la Gare, où séjournait le peintre néerlandais. La plupart d'entre eux représentent des paysages de la région d'Arles. On trouve également des portraits (Gauguin), des fleurs (iris, arum), des arbres (cyprès). Ces dessins couvriraient la période où Van Gogh se trouvait en Provence, de son arrivée en Arles en février 1888, jusqu'à son départ de la maison de santé de Saint-Rémy pour Paris, en mai 1890.

Il est intitulé Vincent Van Gogh, le brouillard d'Arles, carnet retrouvé, le brouillard étant un genre de carnet utilisé pour tenir les comptes d'un commerce.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les experts "ont conclu que ces dessins sont des imitations", a affirmé le musée Van Gogh d'Amsterdam.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-