De fausses vidéos de Tom Cruise devenues virales sur TikTok

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

De fausses vidéos de Tom Cruise devenues virales sur TikTok

Publié le 09/03/2021 à 11:28 - Mise à jour à 12:14
©Photo AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Des vidéos ont été publiées, durant quelques semaines, sur un compte du réseau social TikTok, mettant en scène l’acteur Tom Cruise dans des situations ubuesques : de quoi laisser les internautes incrédules. Utilisant la technique du « deepfake », l’illusion était « presque » parfaite.

Utiliser le visage d'une célébrité 

Des fausses vidéos ont circulé sur le compte « deeptomcruise », sur TikTok : on pouvait y découvrir Tom Cruise réalisant un tour de magie ou glissant maladroitement. De quoi enflammer la toile, notamment le réseau TikTok dont les adolescents sont les premiers adeptes. Ces vidéos utilisent, en fait, la technique du « deepfake » : elle consiste à plaquer le visage d’une célébrité sur celui d’un figurant. Ni vu, ni connu. 

Un expert belge derrière ces vidéos  

Après des semaines d’anonymat, l’auteur de ces fausses vidéos s’est révélé être un expert belge des « deepfakes », Chris Humé. La réalisation de ces vidéos lui a demandé un travail colossal pour arriver à un résultat de qualité : « Les gens doivent comprendre que c'est le travail de professionnels. J'ai formé ce mannequin pendant deux mois, puis j'ai eu besoin de deux jours complets par film. Et puis encore 24 heures de post-production. Quiconque ne peut pas faire ça comme ça, comme certains le pensent », s’est confié Chris Umé au quotidien flamand Het Nieuwsblad, relayé par Le Soir.

Après la publication des vidéos sur le compte « deeptomcruise », suivi actuellement par plus de 558 000 abonnés, le véritable Tom Cruise a créé son propre compte TikTok. Actuellement, sur les réseaux sociaux, aucun outil automatique n’est disponible pour détecter ce genre de « faux » contenu. « Les deepfakes vont avoir un impact considérable sur la confiance du public (…) Ils vont être – et sont déjà – utilisés pour manipuler, humilier et blesser les gens », prévient la dirigeante de la société de cybersécurité SocialProof Security, Rachel Tobac, sur son compte Twitter.

 

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-