L'actrice joue une victime de viol en pleurs, elle se fait insulter (vidéo)

L'actrice joue une victime de viol en pleurs, elle se fait insulter (vidéo)

Publié le 23/11/2018 à 16:02 - Mise à jour à 16:18
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux: tournée au Liban, elle montre une actrice jouant le rôle d'une femme victime de viol subissant les insultes, voire l'agressivité d'un entourage masculin qui la décrit comme responsable de son sort.

La vidéo est brève, mais le message est fort. Une vidéo mise en ligne pour dénoncer les comportements sexistes envers les personnes victimes de viol a été publiée et commence à faire le "buzz".

La scène se passe au Liban. Une jeune femme –en fait une comédienne– déambule dans la rue en pleurant, la chevelure en bataille, en petit haut et minijupe. L'actrice joue le rôle d'une femme qui vient de se faire violer (et dépouiller de ses effets visiblement) et qui tient des propos incohérents en apparence sous le coup de l'émotion, mais qui ne laisse aucun doute sur ce qu'il vient de se passer dans le scénario élaboré.

Et si les premières réactions des hommes présents dans la rue semblent pleine d'empathie –certains proposent leur aide, offrent une veste pour recouvrir la jeune fille ou un téléphone pour appeler de l'aide– rapidement les comportements changent face à l'impossibilité de la fausse victime d'expliquer ce qui lui est arrivé, étant sous le choc.

(Voir ci-dessous la vidéo)

"Ma sœur ne s'habillerait pas comme ça", "c'est juste une traînée que quelqu'un a baisée puis jetée!","elle a l'air d'une salope", "elle n'a pas honte la pute"… les mots sont durs et dénigrent clairement la victime. Même une femme intervient avec des propos ambigus: "Vous créez un malaise".

Samedi 24, une mobilisation se tiendra à Paris pour dénoncer les violences faites aux femmes. Les militantes essaieront de faire entendre leur voix dans une capitale qui devrait déjà résonner au son des différentes manifestations de gilets jaunes.

Lire aussi:

Viol sur lycéenne: un bangladais acquitté car n'ayant pas "les codes culturels"

Acquitté d'accusations de viol, Georges Tron sera rejugé en appel

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une actrice a récemment joué le rôle d'une victime de viol pour faire réagir les passants. Elle a été insultée.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-