Affaire Weinstein: Emily Ratajkowski dénonce à son tour le harcèlement sexuel (photo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Affaire Weinstein: Emily Ratajkowski dénonce à son tour le harcèlement sexuel (photo)

Publié le 12/10/2017 à 21:00 - Mise à jour à 21:08
© ANGELA WEISS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors que l'affaire Harvey Weinstein donne l'image d'un monde des people qui tolérerait largement les agressions sexuelles, la très sexy mais aussi très engagée Emily Ratajkowski s'est exprimée ce jeudi pour apporter son soutien aux victimes et dénoncer cette "culture du harcèlement".

Emily Ratajkowski est surtout connue pour deux choses. Ses courbes affolantes qu'elle n'hésite pas à montrer dans des photos très sexy, et son engagement féministe pour que les femmes n'aient pas à subir insultes ou pire dès lors qu'elles affichent leur corps ou leur féminité.

Elle n'a donc pas pu rester muette face à l'affaire Harvey Weinstein, producteur hollywoodien contre qui les plaintes pour harcèlement, agression sexuelle et viol pleuvent depuis jeudi 6 et une enquête du New York Times. Le mannequin a donc choisi de dénoncer ce jeudi 12 ces pratiques, l'omerta qui semble les avoir entourées et ceux qui minimisent les faits en les présentant comme des petits dérapages "de garçon" ou jugent parfois les filles "aguicheuses" en partie responsables.

Pour cela Emily Ratajkowski a pris la plume et publié une photo... de broderie. Celle d'un compte Instagram baptisé "badasscrossstitch" (brodeuse dure à cuire) spécialisé dans les broderie à messages musclées.

La photo publiée par la star détourne l'expression "boys will be boys" (les garçons seront toujours des garçons), signifiant qu'il faudrait leur pardonner leurs petites excentricités commises sur fond de testostérone. Mais la phrase devient là "les garçons seront toujours tenus responsables de leurs foutus actes".

En légende Emily Ratajkowski a écrit: "cette culture des abus et de harcèlement doit cesser maintenant. Je pleure pour ces dizaines de femmes qui se sont senties coupables, embarrassées ou honteuses pour une expérience dont elle n'étaient pas responsable", félicitant celles qui ont brisé la loi du silence.

Et de conclure: "Jeunes filles du monde, portez ce que vous voulez, poursuivez les buts que vous voulez, vivez selon vos propres règles. Ne laissez jamais personne vous faire sentir coupables pour cela. Vous n'avez pas à vous excuser ou vous adapter. C'est leur problème, pas le vôtre".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"Cette culture des abus et de harcèlement doit cesser maintenant", a écrit Emily Ratajkowski en référence à l'affaire Weinstein.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-