Animateurs, artistes et politiques se mobilisent contre l'homophobie (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 20 décembre 2018 - 13:21
Image
Un Guinéen doit être renvoyé dans son pays d'origine où l'homosexualité est passible d'une peine allant jusqu'à trois ans de prison
Crédits
© RAUL ARBOLEDA / AFP/Archives
De nombreuses personnalités se sont rassemblées contre l'homophobie.
© RAUL ARBOLEDA / AFP/Archives
Pas moins de 70 personnalités de la chanson, de la télévision, du cinéma ou même de la politique, se sont rassemblées et ont chanté contre l'homophobie dans un clip dévoilé mercredi. La chanson intitulée "De l'amour" est une initiative de l'association Urgence Homophobie.

Contre l'homophobie, des dizaines de célébrités se sont mobilisées. Une opération de grande envergure a été lancée mercredi 19 par l'association Urgence Homophobie et en partenariat avec France Télévisions.

Sur les réseaux sociaux, diverses personnalités ont partagé des témoignages d'agressions homophobes. Christophe Beaugrand, animateur de télévision, a ainsi raconté des violences avec le mot-dièse #LeurHistoireMonHistoire.

Mercredi, un clip intitulé De l'amour a aussi été dévoilé. Des dizaines de stars parmi lesquelles Muriel Robin, Christiane Taubira, Vincent Dedienne ou encore Amel Bent ont chanté dans la courte vidéo qui illustre l'histoire d'Azamat, le premier réfugié accueilli par Urgence Homophobie.

A voir aussi: Homophobie - face à l'"augmentation des agressions", un plan annoncé lundi

Un jeune homme, qui joue le rôle du jeune homosexuel, y est agressé et frappé par une bande de garçons avant de regarder droit devant lui, impuissant.

L'association espère ainsi "éveiller les consciences" sur les violences homophobes, qui augmentent en France selon le rapport annuel de SOS Homophobie publié en mai dernier.

Le clip présenté mercredi a réuni pas moins de 120 techniciens bénévoles. Une mobilisation qui a agréablement surpris le président d'Urgence Homophobie Guillaume Mélanie.

A lire aussi:

SOS homophobie publie son rapport annuel et de nouveaux témoignages

Un petit garçon torturé à mort par sa mère qui le pensait homosexuel

Canular homophobe dans TPMP: Le Refuge a-t-il menti?