Arielle Dombasle: elle raconte son traumatisme suite à la mort de sa mère (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Arielle Dombasle: elle raconte son traumatisme suite à la mort de sa mère (VIDEO)

Publié le 08/03/2017 à 16:27 - Mise à jour à 16:38
©Capture d'écran Télé Loisirs
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Invitée sur "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel, Arielle Dombasle s'est confiée mardi sur l'un des épisodes les plus tragiques de son enfance: la mort de sa maman. Avec beaucoup d'émotion, l'actrice a raconté la manière dont elle a traversé cette épreuve.

Elle s'est livrée à cœur ouvert. Sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel, mardi 7, Arielle Dombasle s'est confiée sur l'un des moments les plus tragiques de son enfance: la mort de sa mère, empor­tée par un cancer de l’utérus à l'âge de 34 ans. Une maladie qui lui a été cachée pendant de nombreuses années. "Il y avait quelque chose de très profond qui n'allait pas. Mais comme elle jouait de la guitare, elle disait qu'elle pleurait à cause de l'émotion de la musique. Je devinais qu'elle vivait une tragédie mais je ne savais pas très bien laquelle", a-t-elle raconté. Et d'ajouter:"Les parents veulent protéger les enfants et elle-même, je crois, ne voulait pas dire qu'elle était malade car elle voulait continuer à séduire. Elle ne voulait pas être moins désirable aux yeux de mon père, donc elle cachait son mal".

A l'époque, Arielle Dombasle était âgée de 11 ans et n'était pas aux côtés de sa mère lorsqu'elle a succombé à son cancer. "J’étais dans le midi de la France, je dormais chez un voisin. Il y avait un orage terrible et un euca­lyp­tus que la foudre a fendu. Je me suis réveillée au milieu de la nuit, avec la foudre qui tombait sur l’arbre, j’ai senti quelque chose de terrible, j’ai eu peur. En fait, cela correspondait au moment où ma mère était en train de mourir", s'est-elle souvenue.

Malgré le choc de la nouvelle, l'actrice est parvenue à retomber sur ses pieds. Elle s'est alors juré de vivre une vie différente de celle de sa mère, victime des nombreuses infidélités de son père. "A ce moment là je me suis dit ça va être ma mère qui va revivre à travers moi. Je vais être elle et je vais me venger. Je vais me venger de cette toute petite vie malheureuse où elle a été la victime totale. Moi je ne serais pas ça".

Elle s'est alors fait une promesse: "Je ne mour­rai pas à 34 ans et je vivrai la vie que j’ai décidé de vivre, une vie éblouis­sante, une vie d’amour, où je vais être adorée, aimée". S'efforçant de puiser ses forces dans ce tragique évènement, Arielle Dombasle a finalement réussi à se construire un avenir meilleur.

(Voir ci-dessous la vidéo, publiée par Télé Loisirs, du passage d'Arielle Dombasle dans Le Divan):

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Arielle Dombasle est revenue sur le décès de sa mère dans "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-