BAC 2017: les philosophes sont aussi sur Twitter

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

BAC 2017: les philosophes sont aussi sur Twitter

Publié le 15/06/2017 à 11:33 - Mise à jour à 11:38
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Léa Sabatier

-A +A

Humour, panique et entraide: les lycéens relâchent la pression sur Twitter pendant l'examen du baccalauréat 2017, alors que la première épreuve a lieu ce jeudi.

Les candidats au baccalauréat 2017 planchent ce jeudi 15 juin sur les sujets de philosophie. Pendant les révisions et la veille des épreuves, les élèves ont fait preuve d'une grande créativité sur les réseaux sociaux pour essayer de déstresser comme ils pouvaient.

Sur Twitter, le hashtag #Bac2017 est évidement l'un des plus partagés ces derniers jours. Si certains paniquent à l'idée de ne pas l'avoir, d'autres préfère essayer de se détendre avec une flopée de blagues plus ou moins réussies.

Mais mercredi 14 juin, à la vieille de la première épreuve du baccalauréat, beaucoup d'étudiants qui avaient la boule au ventre ont essayé de se rassurer en partageant leurs fiches de révisions pour le bac de philosophie. Certains ont d'ailleurs décidé de les mettre à disposition de leurs amis virtuels…Malheureusement, les clichés partagés sur le réseau social sont souvent très compliqués à déchiffrer.

Les plus confiants d'entre eux, ont imaginé les thèmes des sujets probables avec le hashtag #InventeunSujetBacPhilo qui rencontre un gros succès sur Twitter. 

Même de célèbres marques se sont amusées à parodier les sujets de philosophie pour faire parler d'elles. C'est le cas de Jardiland qui tweet la phrase suivante: "Peut-on prendre des râteaux et être un bon jardinier?" , la marque de jambon Fleury Michon: "Doit-on manger mieux pour exister?" ou encore Accord Hotel France qui titre avec un joli coucher de soleil: "Le travail nous fait-il davantage apprecier le voyage?"

Auteur(s): Léa Sabatier


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


De nombreux lycéens se détendent sur Twitter avec une flopée de blagues plus ou moins réussies.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-