#balancetonporc permet de "libérer la parole" sur Twitter pour la journaliste Sandra Muller, qui en est à l'origine

#balancetonporc permet de "libérer la parole" sur Twitter pour la journaliste Sandra Muller, qui en est à l'origine

Publié le 16/10/2017 à 10:08 - Mise à jour à 10:22
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Devant l'ampleur de l'affaire Weinstein la journaliste Sandra Muller a lancé vendredi le hashtag "balance ton porc", invitant les internautes à témoigner d'harcèlements sexuels dont ils ont été victimes. En seulement quatre jour, plus de 60.000 tweets ont été publiés sur le sujet.

 En seulement quelques jours, Sandra Muller a réussi à faire témoigner des milliers de femmes, et quelques hommes, victimes de harcèlement sexuel grâce au mot dièse (ou hashtag) "Balance ton porc". Choquée par l'affaire Weinstein, la journaliste a lancé vendredi 13 un appel sur Twitter.

"Toi aussi raconte en donnant le nom et les détails un harcèlement sexuel que tu as connu dans ton boulot. Je vous attends", écrivait-elle alors. Ce lundi 16, plus de 60.000 personnes ont publié un message contenant cette expression. "Tout est parti d'une blague. J'ai trouvé que ce hashtag était assez parlant. Avec un ton humoristique, on peut faire passer certains messages. J'ai considéré qu'il fallait montrer l'exemple alors j'ai balancé", a expliqué la fondatrice de La Lettre de l'audiovisuel sur Europe 1.

Elle a donc cité le nom d'un ancien dirigeant de France 2 et ancien président de la chaîne Equidia. L'homme lui aurait dit:"Tu as des gros seins. Tu es mon type de femme. Je vais te faire jouir toute la nuit". Après elle beaucoup de femmes, et quelques hommes, ont eux aussi témoigné de leurs expériences, mais peu ont dévoilé les noms de leurs agresseurs présumés.

"Je n'appelle pas à la délation mais à la dénonciation", a-t-elle expliqué à La Parisienne en soulignant que Twitter permettait "à beaucoup de victimes de libérer leur parole": une "première étape" bénéfique selon elle.

Certaines personnes doutent cependant de la véracité des propos des internautes. Sandra Muller a tenu à préciser que "seules 4% des plaintes sont fausses... Sur la Toile comme partout, il y a beaucoup de victimes et très peu de mythos".

"Dépassée" par l'ampleur que son mot dièse a pris, elle a tenu à remercier les personnes qui ont témoigné samedi 14. Le hashtag "Balance ton porc" était dans les premières tendances de France. Ce lundi, les témoignages continuaient à affluer sur les réseaux sociaux.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des milliers de messages ont été publiés avec le hashtag "balance son porc".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-