Bluffant: encore des images époustouflantes de VTT lors du Red Bull Rampage (VIDEO)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Bluffant: encore des images époustouflantes de VTT lors du Red Bull Rampage (VIDEO)

Publié le 14/03/2017 à 15:03 - Mise à jour le 19/03/2017 à 11:13
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Filmés avec des GoPro, les participants du Red Bull Rampage 2016 ont encore accompli des figures et des parcours époustouflants au cœur des collines de l’Utah, aux Etats-Unis.

Pour les amoureux du VTT ou les amateurs de sensation fortes, le Reb Bull Rampage 2016 a encore offert son lot d’images à couper le souffle. Les performances des participants ont été filmés grâce à des GoPro. Il faut avoir le cœur bien accroché rien que pour regarder les images. L’édition 2016 s’est déroulée mi-octobre, dans les collines de Virgin dans l’Utah aux Etats-Unis. De par sa physionomie, cet endroit est considéré comme "la Mecque" des épreuves de VTT Free Ride.

Chaque année depuis 2001, Red Bull organise une compétition extrême pour vélo tout-terrain nommée le Red Bull Rampage. Le but de l’épreuve est de descendre des hauteurs d’une montagne en vélo. Les participants empruntent un circuit extrêmement technique (et dangereux) qu’ils ont eux-mêmes délimité et construit grâce à l’ajout de quelques planches de bois dans certaines zones. Comme pour le ski freestyle et le snowboard, les concurrents sont jugés sur leur choix de lignes vers le bas, le parcours, leur capacité technique et la complexité des figures acrobatiques.

Certains sont prêts à prendre beaucoup de risques pour décrocher la première place et le montant du prix qui s’élève à environ 10.000 euros. Cette année, le Canadien Brandon Semenuk est sorti grand vainqueur de l’édition 2016. Il a devancé le Français Antoine Bizet et l’Américain Carson Storch.

(Voir ci-dessous les vidéo Go pro des participants au Red Bull Rampage Challenge)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Comme pour le ski freestyle et le snowboard, les concurrents sont jugés sur leur choix de lignes vers le bas, le parcours,leur capacité technique et la complexité des figures acrobatiques.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-