La réponse cinglante de Nagui, taclé par Brigitte Bardot qui le juge "minable" (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

La réponse cinglante de Nagui, taclé par Brigitte Bardot qui le juge "minable" (VIDEO)

Publié le 27/02/2017 à 20:05 - Mise à jour à 20:07
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Nagui a répondu, à sa manière, ce lundi à Brigitte Bardot qui avait, mi-janvier, la plupart des animateurs de télévision, dont le présentateur de "N'oubliez pas les paroles".

Brigitte Bradot s'est amusée à flinguer le monde du petit écran mi-janvier, dans une interview accordée au Figaro. Cyril Hanouna, Laurent Ruquier, Thierry Ardisson… tous trop vulgaires à son goût. Tout le monde en a pris pour son grade. Et notamment Nagui. L'animateur de N'oubliez pas les paroles, Taratata et Tout le monde veut prendre sa place n'a pas été épargné puisque Brigitte Bardot a jugé "minable" son travail.

L'interview a été publiée mi-janvier par Le Figaro. Les émissions de Nagui étant enregistrées avec quelques semaines de décalage, c'est ce lundi 27 qu'a été diffusée sur France 2 la réponse de l'un des animateurs phares de la chaîne. Après qu'une question sur Brigitte Bardot ait été posée, avec en fond sa chanson La Madrague (avec le célèbre refrain "sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés"), l'animateur a déclaré: "Brigitte Bardot, qui m'a fait l'honneur de me citer dans une interview en disant que j'étais à mépriser, insignifiant…" Avant d'être interrompu par les sifflets du public, ensuite hilare après la suite de la "punchline" de Nagui: "Brigitte Bardot est un monument, donc nous respectons les monuments et nous laisserons les pigeons faire ce qu'ils ont à faire sur les monuments".

Sur les réseaux sociaux, quelques followers de l'animateur ont désapprouvé sa réponse, jugeant qu'il n'avait pas à rentrer dans le jeu de celle qui défend corps et âmes les droits des animaux. D'autres se sont amusés de cette rhétorique qui ne laisse que très peu de doutes à sa signification…

(Voir ci-dessous la réponse de Nagui à Brigitte Bardot)

Nagui règle violemment ses comptes avec... par nonstopzappingofficiel

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Nagui a répondu ce lundi à Brigitte Bardot qui avait dit en janvier, dans une interview au "Figaro", que ce qu'il faisait éttait "minable".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-