"C à vous": Kev Adams annonce avoir fait manger un gâteau drogué aux chroniqueurs hilares, France 5 dément (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"C à vous": Kev Adams annonce avoir fait manger un gâteau drogué aux chroniqueurs hilares, France 5 dément (VIDEO)

Publié le 25/03/2017 à 10:49 - Mise à jour à 10:50
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lors de l'émission de jeudi de "C à vous" sur France 5, Kev Adams et Côme Levin ont partagé un gâteau avec les chroniqueurs, une douceur présentée ensuite comme un "space cake", donc drogué au cannabis. L'hilarité persistante sur le plateau a semé le doute. France 5 a dû démentir.

C'est une séquence étrange qui a provoqué à la fois le rire et la gêne: Kev Adams a-t-il fait consommer aux chroniqueurs de l'émission C à vous des produits stupéfiants à leu insu?

Invité en effet dans l'émission diffusé jeudi 23 pour parler de son prochain film Gangsterdam –une comédie sur fond d'histoire de trafic de drogue aux Pays-Bas– l'acteur Kev Adams, accompagné de Côme Levin, propose aux différents journalistes de consommer un gâteau soi-disant préparé par la grand-mère de Côme.

Rapidement après en avoir ingéré, l'ambiance sur le plateau devient légère, avant de tomber dans la franche hilarité. Kev Adams lâche alors rapidement des propos qui, au début du moins, n'apparaissent en rien comme une plaisanterie: "Il est vrai que la grand-mère de Côme rajoute des épices dans ces gâteaux. Ce sont des petites épices qui font rire. Comme on est venu vous présenter Gangsterdam, on s’est dit que vous déglinguer tous la gueule, c’est marrant!". Autrement dit, le gâteau en question serait un "space cake", un gâteau contenant du cannabis et donc la consommation rendrait sous emprise (euphorique) du stupéfiant.

D'autant que les animateurs apparaissent rapidement morts de rire et Anne-Sophie Lapix a bien du mal à garder son sérieux et à contrôler son émission. L'un des chroniqueurs, Maxime Switek, lâche même un "on embrasse le CSA" que ce dernier pourrait ne pas apprécier.

France 5 a finalement démenti que le gâteau en question était "chargé" et assure qu'il s'agissait-là d'une démarche promotionnelle, a priori pour faire le "buzz", dans la mesure où la question de la drogue est au centre du film Gangsterdam. Il vaudrait d'ailleurs mieux pour la chaîne qu'il s'agisse réellement d'un canular. Car s'il était avéré que le gâteau était drogué, la chaîne encourerait de graves sanctions, sans même parler bien sûr de Kev Adams et Côme Levin qui auraient alors détenu et fait consommer à des tiers des produits stupéfiants.

Selon Franceinfo, même si tout cela n'était qu'un coup monté, la chaîne s'expose cependant à des sanctions rappelant que l’article L. 3421-4 du code de la santé publique indique que "la provocation au délit prévu par l'article L. 3421-1 (l’usage de stupéfiants, NDLR) ou à l'une des infractions prévues par les articles 222-34 à 222-39 du code pénal (les délits liés au trafic de stupéfiants, NDLR), alors même que cette provocation n'a pas été suivie d'effet, ou le fait de présenter ces infractions sous un jour favorable est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende".

(Voir ci-dessous la séquence montrant la consommation du gâteau qui provoquera ensuite l'hilarité générale)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'atmosphère sur le plateau est devenue étrange après la consommation du gâteau.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-