Canal+ veut licencier Patrick Menais, le réalisateur du "Zapping", pour "faute"

Canal+ veut licencier Patrick Menais, le réalisateur du "Zapping", pour "faute"

Publié le 10/07/2016 à 16:06
©Lionel Bonaventure/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Son émission était déjà supprimée, son emploi le sera peut-être également: Patrick Menais, le réalisateur de l'émission emblématique de Canal+ le "Zapping" est sous le coup d'une procédure de licenciement pour faute.

La chaîne Canal+ a indiqué ce dimanche 10 qu'elle avait engagé une procédure de licenciement à l'encontre de Patrick Menais, le réalisateur du "Zapping", dont l'émission a été supprimée des nouvelles grilles.

"La société Canal+ a découvert que l’un de ses collaborateurs–Patrick Menais–avait déposé en son nom les marques +Le zapping+ et +L’année du zapping+ qu’elle utilise depuis de nombreuses années", indique un communiqué de la chaîne.

Estimant que "Patrick Menais a voulu s’approprier des marques qui font partie du patrimoine de Canal+", la chaîne "pour défendre ses intérêts" a engagé "une procédure à son encontre".

"Il s'agit d'une procédure de licenciement pour faute", a précisé à l'AFP une porte-parole du groupe.

Emission emblématique de Canal+, le "Zapping", créé en 1989 par Patrick Menais, proposait quotidiennement des extraits de télévision choisis parmi les passages les plus marquants du PAF d'un jour à l'autre.

Le "Zapping" avait un ton provocateur qu'il a aussi utilisé contre Vincent Bolloré, le patron de la chaîne, notamment pour critiquer les réformes mises en place depuis l'arrivée du dirigeant.

Il avait diffusé des extraits d'un documentaire à charge sur le Crédit Mutuel, banque partenaire de Vivendi que dirige Vincent Bolloré, diffusé sur France 3 après avoir été déprogrammé de "Spécial Investigation" sur Canal+.

Le "Zapping" tout comme "Spécial investigation", une émission d'enquête journalistique, ont disparu des nouvelles grilles de Canal+.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le "Zapping" tout comme "Spécial Investigation" ont été retirés des grilles de la chaîne.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-