"Cauchemar en cuisine": le restaurateur fait faillite, l'émission n'est pas diffusée

"Cauchemar en cuisine": le restaurateur fait faillite, l'émission n'est pas diffusée

Publié le 17/10/2018 à 17:41 - Mise à jour à 17:56
© Martin BUREAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un restaurateur qui a participé à l'émission "Cauchemar en cuisine" sur M6 s'est confié dans les pages de "Voici". Il explique avoir fait faillite, être aujourd'hui criblé de dettes et n’avoir jamais pu profiter de la diffusion du programme dans lequel il apparaissait.

Il espérait beaucoup de l'émission qui n'a finalement jamais été diffusée. Un ancien candidat de l'émission Cauchemar en cuisine sur M6 a raconté sa galère au magazine Voici, n'ayant jamais pu bénéficier des retombées positives du programme. Il est aujourd'hui en grandes difficultés financières.

L'émission Cauchemar en cuisine propose à des restaurateurs dont la salle sonne désespérément creux de profiter des conseils (souvent "musclés") du chef Philippe Etchebest pour se relancer. Mais il n'en a malheureusement rien été pour Raphaël Dessoly, ancien gérant du restaurant L'ô à la bouche à Paray-le-Monial en Saône-et-Loire.

Ce dernier a dû mettre la clé sous la porte en janvier 2018, alors que l'émission avait déjà été tournée. Conséquence: la diffusion prévue en juin a été annulée, ce que le restaurateur n'arrive pas à accepter. "Ça me tient à cœur, je veux absolument qu’il soit diffusé. Parce que Philippe Etchebest m’a beaucoup aidé psychologiquement, nous a-t-il expliqué. Je leur envoie des mails, ils ne me répondent plus du tout" explique-t-il.

Voir aussi - "Cauchemar en cuisine": alors qu'un candidat est devenu SDF, Etchebest assure que l'émission dépasse les "75% de réussite"

Le candidat malheureux, s'il a apprécié les conseils du chef Etchebest, a admis qu'ils ne lui ont été d'aucune utilité: "Après son passage, ça n’a pas empiré, mais c’est resté comme c’était avant. Si la diffusion avait été faite plus tôt, peut-être que ça aurait aidé".

Depuis la faillite, le cuisinier a connu d'autres déboires. Ayant travaillé dans "l'événementiel", l'homme explique ne pas avoir été payé par son employeur et être criblé de dettes pour un montant de 30.000 euros. "Maintenant, je suis retourné dans la restauration, je suis dans un relais routier, à côté de chez moi" ,explique celui qui a lancé une cagnotte solidaire et espère recueillir 50.000 euros.

Lire aussi:

"Cauchemar en cuisine": un an après, un ancien candidat est SDF à Bergerac

Un candidat de "Cauchemar en cuisine" retrouvé mort dans son établissement, la piste du suicide privilégiée (VIDEO)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'émission n'a jamais été diffusée sur M6.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-