"Charlie Hebdo": un "Prix Tignous du dessin de presse politique" créé à Montreuil

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Charlie Hebdo": un "Prix Tignous du dessin de presse politique" créé à Montreuil

Publié le 07/01/2017 à 14:05 - Mise à jour à 14:07
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Deux ans après la tuerie contre la rédaction de "Charlie Hebdo, la ville de Montreuil vient de créer un "Prix Tignous du dessin de presse politique". Il est ouvert à tous les dessinateurs professionnels de plus de 18 ans ayant publié dans la presse francophone au cours de l'année 2016.

Deux ans après la tuerie de Charlie Hebdo, la ville de Montreuil a créé un "Prix Tignous du dessin de presse politique", a annoncé la mairie de cette commune de Seine-Saint-Denis où vivait le dessinateur. Le dessinateur "était un Montreuillois fortement investi dans sa ville, notamment avec de jeunes collégiens et lycéens qu'il avait croqués lors d'ateliers d'expression", a souligné la ville dans un communiqué.

Lancé vendredi, en présence de son épouse Chloé Verlhac et en partenariat avec l'hebdomadaire Marianne, le "Prix Tignous Concours de dessin de presse politique" est ouvert à tous les dessinateurs professionnels de plus de 18 ans ayant publié dans la presse francophone au cours de l'année 2016. Pour concourir, les artistes doivent envoyer leur dessin entre le 1er février et le 30 avril 2017. Le prix sera décerné au printemps. Une statuette, représentant un des personnages dessinés par Tignous, sera remise au lauréat.

En parallèle, la commune a créé une "Bourse Tignous" destinée aux Montreuillois de 18 à 25 ans, qui permettra de soutenir chaque année "le travail d'un jeune artiste sur la base des valeurs que Tignous défendait ardemment". Il prendra la forme d'un concours de dessin autour du thème "Arts et cultures en liberté".

Deux ans après l'attentat perpétré par les frères Kouachi qui avait décimé la rédaction de l'hebdomadaire satirique, Chloé Verlhac a de son côté rassemblé dans l'ouvrage Ni Dieu, ni eux (Chêne) plus d'une centaine de dessins où son mari Tignous se moque joyeusement du fanatisme religieux d'où qu'il provienne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une statuette, représentant un des personnages dessinés par Tignous, sera remise au lauréat.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-