Chérif Chekatt abattu par la police, BFM s'excuse pour avoir diffusé "I shot the sheriff" (vidéo)

Chérif Chekatt abattu par la police, BFM s'excuse pour avoir diffusé "I shot the sheriff" (vidéo)

Publié le 14/12/2018 à 13:37 - Mise à jour à 16:12
© Handout / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Durant l’édition spéciale de BFMTV jeudi sur la mort de Chérif Chekatt, le tueur de Strasbourg, la chanson de Bob Marley "I shot the sheriff" a été diffusée sur l’antenne de la chaîne d’information. Elle a présenté ses excuses ce vendredi.

La scène a stupéfié les internautes et les téléspectateurs qui se sont demandé s'il ne s'agissait pas d'un "fake". Au cours de l'émission spéciale consacrée à la neutralisation du terroriste présumé Chérif Chekatt par la police jeudi 13 au soir à Strasbourg le morceau de Bob Marley I shot the sheriff est passé à l’antenne. 

La diffusion du morceau de reggae n'a duré que quelques secondes mais elle a toutefois provoqué un certain émoi chez les internautes, lesquels se sont empressés de dénoncer l'indécence d'une blague de mauvais goût, jouant sur le prénom du terroriste abattu.

Sur les réseaux sociaux une certaine confusion régnait sur l’origine du son, certains pensant qu'il venait de la rue où l'on pouvait voir un barrage de police et de nombreux gyrophare illuminer les rues de la capitale alsacienne alors que pour d'autres la musique venait bien du plateau.

Plusieurs témoins ont rapporté que cette chanson avait été jouée sur place, par les badauds venus pour applaudir la police.

Lire aussi - Strasbourg: Cherif Chekatt abattu, Daech revendique l'attaque terroriste

BFMTV a finalement reconnu ce vendredi 14 que la musique de Bob Marley diffusée provenait bien de ses locaux.

"Jeudi soir, l'édition spéciale consacrée sur BFMTV à la mort du tireur présumé de l'attentat de Strasbourg a été perturbée à 22h21 par l'irruption à l'antenne d'un fond musical. L'équipe technique en charge du son a reconnu être à l'origine de cet incident grave et plaide une «erreur de manipulation»", a fait savoir la chaîne de télévision par voie de communiqué.  Et d'ajouter: "Une enquête est en cours et permettra, nous l'espérons, de faire toute la lumière. Nous présentons nos excuses à nos téléspectateurs pour cet incident évidemment indépendant de notre volonté".

Voir:

Des habitants "unis contre la barbarie", Strasbourg panse ses plaies

Le tireur de Strasbourg était un radicalisé au lourd passé judiciaire

Attentat de Strasbourg: Macron affirme "la solidarité de la Nation" à l'égard des victimes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




BFMTV a diffusé un extrait de la chanson de Bob Marley lors de son édition spéciale consacrée à la mort de Cherif Chekatt.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-