Christian Quesada: "il faut le protéger contre lui-même" dit le procureur (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Christian Quesada: "il faut le protéger contre lui-même" dit le procureur (vidéo)

Publié le 03/04/2019 à 15:01 - Mise à jour à 15:10
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'enquête sur les agissements de Christian Quesada, le champion des 12 coups de midi, se poursuit. Cyril Hanouna et les chroniqueurs de TPMP en ont parlé mardi 2 avril au soir. Ils ont interrogé le procureur en charge de l'affaire, qui s'inquiète visiblement de l'état mental du mis en cause.

Christian Quesada a été mis en examen pour pour "détention et diffusion d'images à caractère pédopornographique" et "corruption de mineur" la semaine dernière. Le champion des 12 coups de midi (aux 192 victoires) est en détention provisoire depuis.

Mais le procureur de la République de Bourg-en-Bresse Christophe Rode a laissé entendre mardi soir dans une interview accordée à TPMP qu'il pourrait être remis en liberté dans l'attente de son procès.

L'état de santé mentale de Christian Quesada (placé à l'isolement) pourrait motiver le magistrat à prendre cette décision.

Lire aussi: Christian Quesada - la production de TF1 lui a fait fermer un blog douteux

"L’emballement médiatique qui se produit autour de cette affaire est de nature non seulement à le déstabiliser mais peut-être à le plonger dans une profonde dépression qui pourrait l’amener à avoir des gestes irréversibles", a ainsi déclaré Christophe Rode.

Et d'ajouter: "Quoiqu’il ait pu faire et quoi qu’on puisse lui reprocher, il convient quand même de se souvenir qu’il s’agit d’un homme et qu’il faut le protéger, y compris contre lui-même".

Voir aussi:

Benoît, actuel maître des "12 coups de midi", "horrifié" par l'affaire Quesada

Christian Quesada accusé de pédophilie: il avait déjà été condamné pour des faits similaires

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le procureur en charge de l'affaire Christian Quesada a confié que la médiatisation pouvait pousser le candidat de jeux télés "à avoir des gestes irréversibles".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-