Clash: Enora Malagré ("TPMP") insulte Ayem Nour ("Mad Mag"), cette dernière menace de porter l'affaire en justice (Vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Clash: Enora Malagré ("TPMP") insulte Ayem Nour ("Mad Mag"), cette dernière menace de porter l'affaire en justice (Vidéo)

Publié le 04/04/2017 à 11:18 - Mise à jour à 11:27
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Enora Malagré, l'une des principales chroniqueuses de "Touche pas à mon poste" ("TPMP") s'est laissée aller à glisser une insulte à l'encontre de l'animatrice de NRJ12 Ayem Nour. Cette dernière a décidé de réagir et a annoncé ce mardi sur Europe 1 sa volonté de porter l'affaire en justice.

Grosse tension entre animatrices de la TNT. Enora Malagré, l'une des chroniqueuses "historiques" de l'émission Touche pas à mon poste (TPMP), animée par Cyril Hanouna, est coutumière des petits dérapages verbaux, habituée  à "dire ce qu'elle pense". Et cette franchise vient de lui rapporter une nouvelle ennemie: Ayem Nour, qui présente l'émission le Mad Mag sur la chaîne concurrente NRJ12.

Lors de l'émission du 31 mars, ce sont en effet des propos de cette même Ayem Nour qui étaient discutés par les différents chroniqueurs sur le plateau. La présentatrice de NRJ12 (et ancienne participante de Secret Story) avait en effet exprimé dans une interview sa proximité avec la sulfureuse Isabelle Balkany expliquant que "l'argent rend beau, l'argent rend intéressant… C'est triste à dire mais malheureusement aujourd'hui c'est une réalité".

Sans que la parole ne lui soit spécialement accordée, Enora Malagré va se laisser aller à glisser un "michto" pour caractériser Ayem. Autrement dit le diminutif de "michetonneuse", ce terme d'argot qui désigne aussi bien les femmes qui se prostituent occasionnellement que, par extension, celles qui séduisent les hommes uniquement sur des critères financiers.

Un qualificatif qui n'a pas plu à la volcanique présentatrice deNRJ12 qui n'aime pas quand les chroniqueurs de TPMP s'en prennent à elle. Lors d'un précédent clash, elle avait déjà menacé de dévoiler quelques secrets sur Matthieu Delormeau qui s'était laissé aller à des confidences sur le caractère de la jeune femme.

Ayem Nour a dans un premier temps réagi très sèchement sur Twitter, interpellant directement Enora Malagré.

Puis, c'est à l'antenne d'Europe 1 où elle était invitée ce mardi 4 qu'Ayem Nour a continué d'épancher sa colère… et a surtout expliqué qu'elle n'en resterait pas là! "J'ai été blessée. Ses propos ont été très méchants (…) Elle a été beaucoup trop loin, une fois de plus (…) C'est entre les mains de la justice, mon conseil a envoyé une mise en demeure".

(Voir ci-dessous la vidéo où Ayem Nour déclare son intention d'ataquer en justice Enora Malagré)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Ayem Nour ne compte pas en rester sur ce seul clash, et veut porter l'affaire en justice.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-