"Complément d'enquête": un ami de Jean-Jacques Goldman juge "dégueulasse" l'émission (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

"Complément d'enquête": un ami de Jean-Jacques Goldman juge "dégueulasse" l'émission (vidéo)

Publié le 22/11/2017 à 14:50 - Mise à jour à 17:16
©Sipa.
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'émission "Complément d'enquête" s'est interressée au chanteur Jean-Jacques Goldman jeudi. Sorj Chalandon, journaliste au "Canard Enchaîné" et ami de l'artiste, a jugé "dégueulasse" l'émission et les pratiques des enquêteurs.

Invité de l'émission Village média Sorj Chalandon, journaliste au Canard Enchaîné et ami de Jean-Jacques Goldman, est revenu sur le Complément d'enquête de jeudi 16 qui s'intéressait à l'artiste. Avec véhémence, il est revenu sur les pratiques "dégueulasses" qui selon lui avaient été employées.

Car l'émission s'est faite sans la participation du chanteur, qui a déménagé à Londres et a pris sa retraite, qui n'a pas souhaité répondre aux questions des journalistes.

"Vous regardez toujours la télévision et vous êtes un des meilleurs amis de Jean-Jacques Goldman. (...) Comment trouvez vous ce passage où l'on voit des journalistes de Complément d'enquête poursuivre Goldman devant sa maison?", a demandé Philippe Vandel à Sorj Chalandon.

A voir aussi: Jean-Jacques Goldman fait ses valises et part vivre à Londres

"Absolument dégueulasse", a répliqué le journaliste séchement avant de poursuivre: "Et j'en ai parlé avec lui. Il dit: +ils sont venus, ils ont commencé à roder, ils ont interrogé mes voisins. Ils ont sonné, je leur ai gentiment dit que je n'avais pas envie de parler. (...) Et ensuite je me suis senti comme un trafiquant de drogue, comme un voyou, comme un truand filmé en caméra cachée. Je gerbe+".

"Il me dit +je suis désolé pour vous les journalistes mais vous devez avoir honte+, et j'ai honte", a renchéri Sorj Chalandon.

Jean-Jacques Goldman a mis un terme à sa carrière après quarante ans d'albums et de tournées pour partir vivre à Londres dans une petite maison, loin des mondanités et de la célébrité. "Qu'on le laisse tranquille. Il se casse, il élève ses enfants etc... (...) C'est un type que je respecte, il s'en va, il a envie de faire autre chose. Y aller en caméra cachée pour être sûr sûr sûr que ce qu'il fait c'est bien légal c'est un peu dégueulasse", a ensuite expliqué son ami avant d'assurer que jamais il ne donnerait d'interview pour parler de la vie privée de l'artiste.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Jacques Goldman a mis un terme à sa carrière et a déménagé à Londres pour élever ses enfants.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-