"Danse avec les stars": Gilles Verdez ("TPMP") accuse le programme d'être truqué pour conserver Arielle Dombasle

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Danse avec les stars": Gilles Verdez ("TPMP") accuse le programme d'être truqué pour conserver Arielle Dombasle

Publié le 31/10/2017 à 18:38 - Mise à jour à 18:39
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lundi dans l'émission "Touche pas à mon poste", Gilles Verdez a dénoncé des trucages dans l'émission "Danse avec les stars" ("DALS") sur TF1 dont le but serait de conserver Arielle Dombasle comme candidate pour des raisons contractuelles. Cela aurait entraîné l'éviction injuste d'au-moins deux participants.

Le chroniqueur de Touche pas à mon poste (TPMP) Gilles Verdez vient-il de lancer un pavé dans la mare? Il avait en effet dénoncé dès le samedi 28 l'élimination de Danse avec les stars (DALS) de la chroniqueuse télé Hapsatou Sy, officiant comme lui sur C8 (dans Les Terriens du dimanche présenté par Thierry Ardisson) laissant entendre entre les lignes qu'elle n'était pas tout à fait régulière. Mais lundi 30, dans le talk-show présenté par Cyril Hanouna, il n'était plus question de tourner autour du pot. Gilles Verdez accuse le programme phare de TF1 pour le samedi soir d'être truqué.

Sur le plateau de TPMP, Gilles Verdez explique qu'Arielle Dombasle, le nom principal du casting de cette saison (et qui toucherait 110.000 euros minimum pour sa participation) serait au centre d'une manipulation des notes. La cause? L'actrice et chanteuse aurait signé avec la production pour quatre émissions au minimum, "après c'est elle qui décidera si elle part ou si elle reste. C'est pas les votes. Je suis sûr de ça, j'ai bossé tout le week-end" affirme Gilles Verdez. Il explique donc que, Arielle Dombasle ne pouvant pas quitter l'émission, il fallait trouver une autre personne à éliminer lors du prime-time du 21 octobre. "Lors du prime où il y a eu la première élimination, c'est elle qui devait partir. Elle pouvait pas partir comme elle a signé pour quatre, ils ont viré Vincent Cerutti". L'animateur qui a dû quitter le programme est, pour l'anecdote, le compagnon à la ville de Hapsatou Sy.

Le 28 octobre donc, lors de la troisième émission de DALS, Arielle Dombasle ne devant toujours pas quitter le programme, il a fallu –toujours selon le chroniqueur– manipuler de nouveau les résultats. "Pour éviter qu'elle ne parte, les juges ont attribué leurs 20 points à Arielle Dombasle. Personne n'a compris. C'est pour éviter qu'elle soit virée par les votes" assure Gilles verdez qui explique aussi pourquoi la production a (injustement) choisi d'éliminer la chroniqueuse de C8: "Ça les ennuyait de faire la promo de quelqu'un qui est sur C8".

Restera donc à regarder de près la prochaine émission samedi prochain de DALS. En principe, comme il s'agira de la quatrième apparition d'Arielle Dombasle dans le programme, le chroniqueur guettera s'il y a selon la moindre trace de tricherie pour la conserver, ou non. Cela devrait dépense selon lui de la volonté de l'actrice de 64 puisque "c'est elle qui décidera si elle part" selon l'acolyte de Cyril Hanouna.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Vincent Cerutti et Hapsatou Sy auraient été éliminés injustement.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-