Des écoliers s'unissent pour laisser gagner leur camarade trisomique (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Des écoliers s'unissent pour laisser gagner leur camarade trisomique (VIDEO)

Publié le 11/07/2016 à 11:53 - Mise à jour le 18/07/2016 à 15:18
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des élèves de 11 ans d'une école de l'est de l'Angleterre se sont concertés afin de laisser leur ami atteint de trisomie 21 gagner la course, le 18 juin dernier. Ils se prennent la main pour ralentir et arriver tous ensemble en deuxième position, ce qui a ravi les parents et les professeurs.

Une dizaine d'enfants d'une école primaire du Lincolnshire, dans l'est de l'Angleterre, ont vécu un beau moment avec leur camarade Roty Kettles, atteint de trisomie 21, le 18 juin dernier. Ils sont dans la même classe depuis leur entrée à l'école, il y a cinq ans de cela. Agés de 11 ans, ils sont dans la classe équivalente du CM2 et vont se séparer dans quelques mois pour entrer au collège dans des filières différentes.

Cette vidéo retranscrit le moment attendrissant qu'ont vécu les spectateurs de ce groupe de jeunes garçons, qui ont laissé leur ami atteint de trisomie 21 gagner la course. Les garçons de l'école Wrawby Saint Mary's C of E ont décidé au préalable de se tenir les mains tous ensemble tout en courant doucement pour arriver en seconde position après Rory Kettles.

"Leur idée a fait fondre en larmes de nombreux parents présents. Ces enfants ne se rendent pas compte d'à quel point ils sont exceptionnels", a indiqué l'une des membres du personnel éducatif. Leur professeur principal s'est dit "extrêmement fière de cette bande d'amis, d'autant plus que cette initiative est uniquement venue d'eux-mêmes".

Elle a poursuivi en expliquant que "La maman de Rory n'y croyait pas ses yeux, mais les garçons ont fait comme si ce n'était pas grand-chose".  

Selon la mère de Rory au DailyMail (en anglais), "Il était aux anges, vraiment content".

Cela démontre que même chez les jeunes enfants, le sport n'est pas forcément lié uniquement à la compétition et la performance. Bien que la course soit un sport personnel et non d'équipe, il peut être comme ici très fédérateur. 

(Voir ci-dessous la course gagnée par le jeune Rory):

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les jeunes camarades de Rory, heureux de finir en deuxième position pour lui faire plaisir.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-