Éduquer au numérique est aussi important que limiter le temps d’écran

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Éduquer au numérique est aussi important que limiter le temps d’écran

Publié le 07/07/2021 à 17:31
Unsplash
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Selon une étude Ineduc menée auprès de collégiens de 4ème (échantillon de 3 356 collégiens en France), passer plus de deux heures par jour sur les écrans nuit gravement à la réussite scolaire. Comme le montrent d’autres études, l’abstinence numérique, fait au contraire surperformer les élèves. Cependant, selon une interview par l’Obs du socio-anthropologue Pascal Plantard, directeur de l’étude, il est maintenant plus important d’éduquer les nouvelles générations à l’usage des outils numériques, que de s’alarmer des dangers des écrans et tenter de simplement limiter le temps d’écran.

L'intensité et la nature des usages des écrans fait fortement varier la corrélation entre écrans et échec scolaire

Alors qu’en France, 99% des adolescents de 13 ans sont équipés d’un smartphone, cette étude démontre que passer plus de deux heures par jour sur les écrans ou encore envoyer plus de 200 SMS quotidiens augmente les chances d’appartenir aux 9 % des étudiants qui n’auront pas la moyenne de 10 dans leurs résultats scolaires. En revanche, en dessous du seuil des deux heures de pratique quotidienne, les jeux vidéo (autres que « Fortnite » qui pourrait engendrer un impact particulièrement addictif), auraient un effet neutre, comme l’explique Pascal Plantard, voire “légèrement positif sur la réussite scolaire et l’attachement à l’école”.

“Il faudrait que ces espaces d’échanges et d’autoformation se multiplient”

Pour l’anthropologue Pascal Plantard, qui est aussi un “gamer” confessé, l’État devrait promouvoir le débat et la régulation des médias au-delà de la déradicalisation et de la lutte contre les fake news. Désormais, avec une approche très élitiste, “le gouvernement refuse de prendre en compte les conséquences sociales des choix technologiques que nous opérons”. Les hauts fonctionnaires devraient travailler, selon lui, à développer l’« e-parentalité » pour une meilleure compréhension et éducation aux usages numériques.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il est maintenant plus important d’éduquer les nouvelles générations à l’usage des outils numériques, que de s’alarmer des dangers des écrans et tenter de simplemente limiter le temps d’écran

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-