Egypte: des archéologues découvrent la tombe d'une reine inconnue

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Egypte: des archéologues découvrent la tombe d'une reine inconnue

Publié le 05/01/2015 à 12:38 - Mise à jour à 12:56
©Asmaa Waguih/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): RT
-A +A

Des archéologues tchèques ont découvert, sur le site d'Abousir, en Egypte, la tombe d'une reine jusque-là inconnue des historiens, Khant Kaous III, probablement épouse de Néferefrê, pharaon de la Ve dynastie.

La découverte est de taille. En Egypte, des archéologues tchèques ont découvert la tombe d’une reine, jusqu’à alors inconnue des historiens, du nom de Khant Kaous III au sud-ouest du Caire, a annoncé Mamdouh al-Damaty, ministre égyptien des Antiquités. "Pour la première fois, nous découvrons le nom de cette reine qui était jusqu'alors inconnue avant la découverte de sa tombe", s’est-il réjoui dans un communiqué.

La tombe de Khant Kaous III, épouse d'un pharaon de la Ve dynastie qui régna sur la Haute Egypte il y a quelque 4. 500 ans, a été mise à jour sur site d’Abousir. Ce dernier comprend plusieurs pyramides de pharaons de cette dynastie. Aussi, cette découverte "va permettre de nous éclairer sur certains aspects inconnus de la Ve dynastie, qui avec la IVe dynastie a été témoin de la construction des premières pyramides", a expliqué Mamdouh al-Damaty.

Selon un responsable du ministère des Antiquités, la tombe de Khant Kaous III daterait du milieu de la Ve dynastie (2494-2345 av. J.C.). Ayant été découverte sur le sur le site du complexe funéraire du pharaon Néferefrê,"cela laisse à penser que la reine était la femme de Néferefrê", a déclaré Miroslav Barta, en charge de la mission archéologique.

Le nom et le titre de la reine se trouvaient sur des inscriptions murales, probablement réalisées par les ouvriers qui ont construit sa tombe. Dans cette dernière, les archéologues ont également découvert des ustensiles de la vie quotidienne. 

 

Auteur(s): RT

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le site d'Abusir, en Egypte, où une équipe d'archéologues tchèques a découvert la tombe de Khant Kaous III.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-