Sur Youtube, les enfants sont surexposés aux publicités et vidéos sur des jouets et jeux, alerte une étude

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Sur Youtube, les enfants sont surexposés aux publicités et vidéos sur des jouets et jeux, alerte une étude

Publié le 23/11/2020 à 12:09 - Mise à jour à 18:16
Vidmir Raic pour Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Même les parents soucieux du temps passé par leurs enfants sur des écrans les laissent parfois regarder des vidéos Youtube soigneusement sélectionnées. C’est pratique, ils y trouvent du contenu de qualité, et pensent pouvoir contrôler ce que leurs enfants visionnent. Malgré ces précautions, d’une manière générale le temps passé sur Youtube par les enfants est en hausse, et cela a des effets parfois très pernicieux, comme des troubles du langage . Cette pratique croissante pousse à étudier dans le détail le fonctionnement de cette plateforme, et tout particulièrement le passage automatique d’une vidéo à une autre, qui envoie les enfants vers des vidéos que les parents n’avaient pas sélectionnées. Une étude montre même que la majorité du contenu vu par les enfants est en réalité de la publicité, ou des vidéos promotionnelles de jouets ou jeux vidéos.

Les enfants de moins de 8 ans regardent plus de vidéos en ligne qu'à la télévision

En 2020 selon une étude réalisée par Common sense media, le temps passé par les enfants devant des vidéos en ligne a doublé en trois ans. Conscient de cette augmentation exponentielle, YouTube a lancé Youtube kids en 2015, un site permettant aux enfants de regarder des vidéos sans collecte de données ni publicité. Malgré cela, les études montrent que c’est la plateforme pour adultes qui est plébiscitée par les enfants.

Que regardent les enfants sur Youtube ?

Les enfants regardent bien sûr beaucoup de vidéos éducatives, avec des activités manuelles, des dessins animés, mais en réalité, ce contenu adapté à leur âge reste marginal. Selon l'étude, les enfants sont  en revanche souvent exposés à trop de publicité, de contenu inapproprié pour leur âge, ou à des contenus qui ne sont que des promotions d’aliments pauvres nutritionnellement parlant, de jouets ou de jeux vidéo. Sur plus de 1600 vidéos analysées par l'étude, seules 18% appartenaient à la catégorie de la petite enfance, qui comprenait des comptines (environ 47% de cette catégorie), des dessins animés éducatifs ou des chansons enseignant des formes, des couleurs ou des compétences d'alphabétisation précoce, ou des vidéos musicales. Et d’un autre côté, une proportion très significative de 24% correspond à du contenu non approprié à leur âge.

Consumérisme et satisfaction immédiate prédominent dans les vidéos pour enfants

Il existe un type de vidéo propre à Youtube, qui se concentre sur “la réalisation de souhaits”, ou la “satisfaction immédiate” (wish fulfillment en anglais), dont les enfants sont très friands. L'étude constate que 45% de toutes les vidéos présentent une forme ou une autre de “satisfaction immédiate”: ce sont des vidéos ou des enfants mangent des bonbons, jouent avec un grand nombre de jouets ou avec une autre personne qui réalise un projet artistique. Ces vidéos sont très attirantes pour les jeunes enfants et génèrent beaucoup de vues, mais ne sont pas nécessairement enrichissantes ou éducatives, et au contraire, elles peuvent contenir de nombreux placement de produits.
Le contenu de marque (jeux vidéo, jouets) apparaît fréquemment dans ces vidéos YouTube, à la fois dans l'espoir d'attirer les enfants, mais aussi en raison de partenariats payants avec les marques.
En plus de faire la promotion d’idées matérialistes et consuméristes (les vidéos de déballage de jouets sont emblématiques de ce type de contenu), ces vidéos peuvent influencer les enfants et augmenter leur besoin de possessions matérielles, selon les rédacteurs de l'étude.

Les contenus Youtube sont-ils dangereux pour les enfants?

Si l'étude remarque une surexposition à la publicité pour les enfants (95% des vidéos destinées aux enfants sont accompagnées de publicités, dont 20% sont inappropriées), 75 % des vidéos , avaient en plus un contenu de qualité éducative nulle ou limitée. Seulement 5% des vidéos pour enfants présentaient une bonne qualité éducative.
Pour ces raisons, les chercheurs de l'étude encouragent les parents à mieux connaître le contenu YouTube que leurs enfants regardent pour vérifier que les chaînes et les émissions correspondent à leurs attentes. Ils doivent surtout regarder à tout moment le contenu avec leurs enfants, car il faut garder en tête qu’une grande partie du contenu YouTube n'est pas produit par des professionnels, ils peut donc contenir des thèmes ou des comportements qui ne leur conviennent pas. Discuter avec l’enfant du contenu regardé peut aider à lui apprendre à mieux gérer son utilisation de YouTube et à progresser dans son éducation au numérique, en se détournant des suggestions automatisées.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les enfants de moins de 8 ans regardent plus de vidéos en ligne qu'à la télévision

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-