Enora Malagré: les raisons de son départ de "TPMP", elle dit tout

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Enora Malagré: les raisons de son départ de "TPMP", elle dit tout

Publié le 14/06/2017 à 20:40 - Mise à jour à 20:50
©Thomas Samson/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Il y a deux semaines, Enora Malagré avait annoncé, via une vidéo, son départ de l'émission "Touche pas à mon poste". Dans un entretien accordé à "L'Obs" et publié ce mercredi, la chroniqueuse de 37 ans est revenue sur les raisons de son départ.

Deux semaines après avoir créé la surprise en annonçant qu'elle quittait la bande de Touche pas à mon poste, Enora Malagré s'est confiée sur les raisons de son départ. Lors d'une interview accordée à L'Obs et publiée ce mercredi 14, la chroniqueuse de 37 ans a tout d'abord reconnu avoir passé  "sept années formidables là-bas dans une bulle de kiff, à [se] marrer comme jamais".

Malgré tout, l'animatrice a tout de même décidé qu'il était temps pour elle de prendre le large: "les deux dernières années, l’ambiance a changé. A nous les chroniqueurs, Cyril faisait bien sentir, parfois avec une pointe de mépris, qu’il était le producteur et nous de simples employés. +Quand tu produiras, on te demandera ton avis+, des trucs de ce genre. Ce n’est pas méchant, ce n’est pas pour blesser mais ça fait mal", a-t-elle notamment expliqué, avouant qu'elle se rendait parfois à l'émission avec "la boule au ventre".

Et cette ambiance ne se serait pas améliorée avec le temps. "Les six derniers mois, il est devenu plus dur. Pendant l’émission, il a été trop sévère avec moi, il me coupait tout le temps la parole, souvent d’un simple geste. Je me retrouvais avec d’un côté, un mec qui te produit pendant cinq ans et de l’autre, le même qui te dit à l’antenne que tu es une +animatrice en carton+. La chroniqueuse a toutefois voulu clarifier les choses: "ce n’est pas le goulag. Bien sûr, il est très dur mais je suis aussi consciente que sans lui j’étais que dalle avant".

Enora Malagré semble également avoir été lassée des polémiques à répétition qui n'ont cessé de ternir l'image de l'émission. "Quand tu rencontres des mères de famille que te disent: +Vous vous rendez pas compte, vous reproduisez à la télé les humiliations de la cour de récré+, c'est qu'il y a un problème...", a-t-elle expliqué, avouant au passage qu'elle ne se rendait pas toujours compte de certains dérapages lorsqu'elle était en direct.

Le dernier en date l'a toutetefois marqué. Et lorsqu'elle a souhaité en reparler en plein direct, l'animatrice n'aurait pas pu s'exprimer comme elle le souhaitait. "J’ai voulu reparler de cet incident dans l’émission, expliquer que le problème, ce n’était pas la réaction des internautes, la polémique mais ce qui avait été fait avant. Sauf que j’ai été absente les jours d’après et qu’à mon retour, quand j’ai annoncé la couleur, on m’a décommandé une heure avant", a-t-elle confié. Et d'ajouter: "Puis je n’ai plus été réinvitée les fois suivantes. Eux voulaient passer à autre chose, je comprends mais moi ça me tenait à cœur d’en parler".

Pour rappel, Enora Malagré n'est pas la seule à avoir claqué la porte de TPMP. Peu avant elle, c'est Thierry Moreau qui avait annoncé en plein direct qu'il quittait l'émission, sans avoir prévenu Cyril Hanouna ou ses collègues. Et les départs se suivre à une vitesse folle: Danielle Moreau, qui faisait partie des derniers arrivés, a annoncé qu'elle tirait sa révérence. "Pour moi TPMP, c'est fini!", a-t-elle écrit sur Twitter, expliquant qu'il était "impossible de faire C8 et F2".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Enora Malagré a expliqué pour la première fois les raisons de son départ d" TPMP".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-