Etienne Mougeotte : "Quand vous êtes à la tête d’un journal comme Le Figaro.. c'est de la presse d’opinion"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Etienne Mougeotte : "Quand vous êtes à la tête d’un journal comme Le Figaro.. c'est de la presse d’opinion"

Publié le 09/02/2021 à 12:19 - Mise à jour à 13:49
PATRICK KOVARIK / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Dans un entretien accordé à Paris Match à l’occasion de la sortie de son livre Pouvoirs, l’ancien grand patron de TF1 et du Figaro revient sur sa carrière de journaliste et sur ses affinités politiques.

 

Une personnalité médiatique incontournable

Patron de TF1, rédacteur en chef du Journal du dimanche puis de Télé 7 Jours, directeur des rédactions du Figaro… Depuis cinquante ans, Etienne Mougeotte joue un rôle déterminant dans le paysage politco-médiatique français.

Aujourd’hui président du groupe Valmonde, qui détient notamment le journal de droite Valeurs Actuelles, Etienne Mougeotte publie aux éditions Calmann-Lévy Pouvoirs, dans lequel il donne un aperçu des arcanes médiatiques et revient sur ses relations, parfois complices, parfois plus tendues, avec les personnalités politiques.

Un rapport ambigu entre médias et pouvoir politique qui débute dès le début de sa carrière de journaliste. Dans un entretien accordé à Paris Match, l’ex-patron de TF1 raconte qu’au début de sa carrière, alors qu’il travaillait à France Inter, sa journée commençait « par une réunion dans le bureau d’Alain Peyrefitte, ministre de l’information ». Aujourd’hui, « la situation est renversée. Ce sont les médias qui mènent la vie dure aux politiques », affirme Etienne Mougeotte.

 

Le Figaro est « de la presse d’opinion »

Proche de Nicolas Sarkozy, Etienne Mougeotte n’a jamais caché ses amitiés, ni ses inimitiés politiques. Dans Pouvoirs, il évoque longuement les rapports entre presse et politique à ses débuts sous De Gaulle, ainsi que les tensions sous François Mitterrand et Jacques Chirac, alors qu’il était le vice-président du groupe TF1 puis le directeur d'antenne de la chaîne TF1 à partir de 1989.

Interrogé par Paris Match sur la nécessité ou non de faire du journalisme apolitique, Etienne Mougeotte estime que « la question ne se pose pas aussi simplement ». « Quand on est journaliste dans une télévision d’État, être apolitique est un combat. À l’inverse, quand vous êtes à la tête d’un journal comme Le Figaro, vous changez de catégorie. » Selon lui, Le Figaro, dont il a tenu les rênes de 2007 à 2012, est « de la presse d’opinion ». « Être apolitique serait un contresens », juge-t-il.

 

 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Etienne Mougeotte

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-