Des étudiants dansant en slip dans une ambiance homo-érotique, le clip amateur fait polémique en Russie (vidéo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Des étudiants dansant en slip dans une ambiance homo-érotique, le clip amateur fait polémique en Russie (vidéo)

Publié le 23/01/2018 à 18:51 - Mise à jour à 18:54
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Des étudiants d'une école d'aviation civile en Russie ont produit une vidéo amatrice d'un goût douteux, mais inoffensive a priori, où ils se trémoussent en style dans une ambiance "gay" assumée. Les autorités scolaires ont décidé de sévir, déclenchant en retour une levée de boucliers contre une posture jugée rigoriste.

L'affaire pourrait ressembler à une blague estudiantine d'un goût douteux, sans plus, elle prend en Russie des allures de petit scandale intergénérationnel. Des étudiants d'une académie d'aviation russe ont en effet publié un "clip" fait maison qui a déclenché la colère et la menace d'exclusion des autorités scolaires. En réaction, d'autres écoles à travers le pays ont copié le concept de la vidéo pour protester contre le sort réservé aux jeunes jugés un peu trop "audacieux".

La vidéo réalisée par les cadets de l'Institut de l'aviation civile d'Oulianovsk est en effet assez particulière. Sur un fond musical de tube éléctro Push Me de Benny Benassi (datant de 2003) les jeunes étudiants (uniquement des garçons) se trémoussent dans leur dortoir (assez défraîchi au demeurant) largement dénudés, vêtus de slips et de casquettes d'aviateurs, dans des poses suggestives et un imaginaire homosexuel tout à fait explicite.

Problème, la vidéo est devenue "virale", peut-être malgré les 14 jeunes garçons apparaissant à l'image, et le directeur a vu rouge menaçant de renvoi les cadets en première année de formation.

La colère de l'autorité scolaire a immédiatement généré une vague de soutien pour le moins originale: d'autres écoles de formation professionnelle ou des groupes se sont lancées dans des copies du même genre, sur la même chanson. Une équipe de biathlon, des élèves du ministère des Situations d'urgence, ou des jeunes femmes d'une faculté de médecine se sont légèrement dévoilés dans la production de vidéos (un peu) "osés". De quoi remettre au passage au goût du jour un tube électro vieux de 15 ans.

Une pétition en ligne (qui a dépassé les 67.000 signatures) et de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux protestent aussi contre le sort réservé aux cadets de l'aviation civile.

Sans que l'on puisse pour l'instant vérifier cette infirmation, il semblerait que les autorités locales de la région d'Oulianovsk, au centre du pays, seraient partisanes de "passer l'éponge" pour éviter que le mouvement ne prenne plus d'ampleur encore.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le clip montre des élèves de l'institution se trémoussant en slip sur de la musique électro.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-