Hanouna contre Florence Foresti: le virus du machisme (en restant poli)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Hanouna contre Florence Foresti: le virus du machisme (en restant poli)

Publié le 10/03/2020 à 12:36 - Mise à jour à 12:37
©Urman Lionel/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): France-Soir
-A +A
L'humoriste Florence Foresti, répond à l'animateur de C8, Cyril Hanouna sur son cachet pour la présentation de la cérémonie des César et s’étonne de l’inégalité salariale entre les hommes et les femmes. 
 
Vous avez demandé de la polémique César 2020? Nous voilà servi! Cette fois, c’est Cyril Hanouna qui dans son émission TPMP ( Touche Pas à Mon Poste, quel humour!) du 2 mars avait cru bon de dévoiler le salaire "mirobolant" de Florence Foresti pour la présentation de la cérémonie: 130000€, selon lui, dont 30 000€ pour ses auteurs.
 
 
 
"J’ai gagné 18500€"
 
Florence Foresti a pris son temps pour répondre. Mais elle l’a fait, lundi, sur son compte Instagram, dévoilant publiquement son cachet: «Cher Cyril, j’ai gagné 18500€ pour préparer et présenter les César».
 
L’humoriste ne s’est pas contentée de cette précision. Elle a même pour ainsi dire saisi la balle au bond, étant donné que Cyril Hanouna avait aussi révéler les salaires des autres présentateurs des César, «environ 30000€, 45000€ pour Manu Payet». 
 
Hanouna persiste et signe
 
Ce qui a fait écrire à Florence Foresti: «Comme vous avez l’air fort bien renseigné sur les salaires de mes prédécesseurs, vous pourrez sans doute lancer un débat sur l’écart salarial entre les hommes et les femmes lors de votre prochaine émission. Bisous». 
 
 
Facture de  120000€ à Canal+?
 
Le présentateur a de son côté encore renchéri le soir même arguant que «la société de Florence Foresti a bien facturé 120000€ à Canal+», précisant (sur Twitter) que la somme avait servi à «produire des magnétos et à sa prestation». Et alors, et alors? Rien. Si. Que Canal + ouvre ses comptes à son animateur vedette ( C8 fait partie du groupe), est plutôt moyen. Mais pour faire du buzz et enrichir la maison Bolloré, que ne ferait-on pas? 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Auteur(s): France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'humoriste se défend sur Instagram, mais le jeu de ping-pong continue

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-