Google Doodle: Inge Lehmann et la découverte du noyau terrestre à l'honneur

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Google Doodle: Inge Lehmann et la découverte du noyau terrestre à l'honneur

Publié le 13/05/2015 à 10:14 - Mise à jour à 10:29
©Google
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Pierre Plottu
-A +A

Inge Lehmann est une sismologue danoise qui a théorisé le fait que la Terre a un noyau à la fois liquide et solide, dans le courant des années 1930. En ce mercredi 13 mai, sa date de naissance, Google la met à l'honneur avec son Doodle.

Sa découverte a révolutionné l'étude des tremblements de terre. La sismologue danoise Inge Lehmann, née le 13 mai 1888 et décédée le 21 février 1993 (à 104 ans), aurait eu 127 ans ce mercredi et est mise à l'honneur par Google, qui dédit son Doodle du jour à celle qui a mis en évidence que le centre de la Terre est à la fois liquide et solide. Le tout dès les années 1930, sans ordinateur ni technologie de pointe.

Cette féministe devenue sismologue à une époque où la "juste place" de la femme était considérée comme étant à la maison a ainsi révolutionné sa science. Au début du XXe siècle, il est ainsi admis par une large partie de la communauté scientifique que le noyau terrestre est entièrement liquide et constitué notamment de lave en fusion.

Une thèse que va démonter méthodiquement Inge Lehmann. Alors qu'elle se trouve en Nouvelle-Zélande, au sud-est de l'Australie, d'importantes secousses ravagent le pays. Elle en étudie minutieusement les données qui, pour la première fois, lui font pressentir que le noyau terrestre ne peut qu'être à la fois liquide et solide. Comment? Tout simplement en observant d'importantes variations dans la propagation des ondes sismiques à travers les profondeurs du globe. Des modifications qui ne peuvent être dues qu'à un changement de milieu, déduit-elle.

La théorie qu'Inge Lehmann publie sept ans plus tard, en 1936, est unanimement reconnue et la frontière entre le noyau liquide et solide de la Terre baptisée "discontinuité de Lehmann". Cette zone est située aux alentours de 5.000km sous nos pieds (le rayon de la Terre est d'environ 6.300km).

 

 

Auteur(s): Pierre Plottu

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Inge Lehmann a donné son nom à la zone délimitant la frontière entre noyau solide et liquide de la Terre.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-