Google Doodle: qui était Gerda Taro, la photographe qui a créé Robert Capa?

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Google Doodle: qui était Gerda Taro, la photographe qui a créé Robert Capa?

Publié le 01/08/2018 à 08:56 - Mise à jour à 09:01
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Google honore ce mercredi dans son Doodle Gerda Taro. Cette photographe de guerre presque tombée dans l'oubli a pourtant étél'amante et la disciple de Robert Capa. C'est même elle qui a permis à l'inconnu hongrois de devenir le plus grand nom de la profession.

Derrière chaque grand homme, il y a une femme. Le dicton s'applique sans aucun doute à Gerda Taro, à ceci près qu'elle n'aurait sans doute pas dû disparaître à ce point dans l'ombre de Robert Capa.

Car si le nom de celui qui est considéré comme le plus grand photographe de guerre de l'Histoire est mondialement connu, celui de Gerda Taro a presque sombré dans l'oubli. Le Google Doodle de ce mercredi 1er août, 108 ans après la naissance de la photographe, participe à corriger cette situation.

Car sans Gerda Taro, il n'y aurait pas eu de Robert Capa. C'est même elle qui a donné ce pseudonyme à Endre Ernő Friedmann, faisant du Hongrois un Américain et lançant par ce subterfuge une carrière qui ne démarrait pas.

Gerta Pohorylle de son vrai nom, juive allemande qui avait quitté son pays en 1933 face à la montée du nazisme, l'avait rencontré alors qu'elle travaillait comme assistante à l'agence Alliance-Photo. Elle prendra en main sa carrière, il lui apprendre son art et tous deux vivront une relation fusionnelle.

Voir: Légende de la photo de guerre, David Douglas Duncan s'en est allé

Formée par le meilleur, Gerda Taro deviendra elle-même une grande photographe de guerre. Elle partira en Espagne avec Robert Capa en 1936 pour couvrir les combats entre Républicains et Franquistes, n'hésitant pas à aller au plus près de l'action comme n'importe lequel des ses confrères masculins.

Elle y laissera sa vie, écrasée en juin 1937 par un char Républicain lors de la bataille de Brunete. Son enterrement, célébré le jour de ce qui aurait dû être son 27ème anniversaire, rassemblera des milliers de personnes au cimetière du Père-Lachaise. L'éloge funèbre sera prononcé par Louis Aragon.

Mais 80 ans après, peu de gens conaissent ce bref destin exceptionnel. Pour beaucoup la faute en revient en partie à Robert Capa lui-même. Celui-ci aurait en effet eu tendance à considérer le travail de Gerda Taro non pas comme celui de la jeune femme mais comme celui du couple. Peu de ses photos portent sa seule signature.

Mais c'est aussi la marche tragique de l'Histoire qui a participé à cet oubli. La famille de Gerda Taro est morte pendant l'holocauste. Son amant et mentor était alors le seul à pouvoir perpétuer son œuvre. Il mourra en Indochine en 1954 après avoir marché sur une mine.

Lire aussi:

Google Doodle: qui était Lyudmila Rudenko?

L'agence Magnum, 70 ans de photo exposés à New York

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Gerda Taro avait lancé la carrière de Robert Capa et était elle-même devenue photographe de guerre.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-