Grosse frayeur lorsqu'un train lancé à pleine vitesse croise un troupeau de biches (VIDEO)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Grosse frayeur lorsqu'un train lancé à pleine vitesse croise un troupeau de biches (VIDEO)

Publié le 28/02/2017 à 12:31 - Mise à jour le 03/03/2017 à 11:33
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En Hongrie, le conducteur d'un train a certainement eu très peur lorsqu'il a croisé un troupeau de biches, qui a traversé les rails juste devant lui.

La vidéo a été tournée en Hongrie, aux abords du village de Egyhazasradoc tout près de la frontière avec l'Autriche. Alors qu'un train circulait à toute vitesse sur une voie ferrée un troupeau de biche a traversé de justesse.

Grosse frayeur donc pour le conducteur qui avait lancé son véhicule à plus de 120 km/h et qui malgré de nombreux avertissements n'a pas réussi à dissuader les cervidés de passer sur les rails.

Heureusement, une partie des biches a pu traverser juste avant le passage du train et deux autres qui étaient sur le point de franchir les rails se sont arrêtées à temps. Aucun animal n'est mort ou n'a été blessé.

Le train, bien qu'il était en phase de freinage, n'a pas pu s'arrêter avant le passage de la harde. On voit bien sur la vidéo que le train marque l'arrêt nettement plus loin, et que l'événement aurait pu être dramatique.

Des accidents entre des trains et des animaux sauvages arrivent fréquemment, même en France. En janvier dernier un train qui circulait entre Cherbourg, en Normandie, et Paris a heurté deux sangliers. Si les deux bêtes sont malheureusement mortes, le choc avec le train a été si violent qu'il a grandement endommagé la locomotive qui a dû être changée à mi-chemin à Caen.

Les conducteurs, qui sont rompus à ces événements, doivent arrêter le train et appeler une équipe d'intervention de la SNCF pour qu'elle mette en place les premières réparations avant que le train atteigne la gare la plus proche pour changer certaines pièces si besoin.

(Voir ci-dessous la vidéo du passage du troupeau de biches)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le train se déplaçait à 120 km/h au moment de l'événement.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-