Insolite: en Tanzanie, un homme apprend à pêcher à un pélican abandonné (VIDEO)

Insolite: en Tanzanie, un homme apprend à pêcher à un pélican abandonné (VIDEO)

Publié le 14/03/2017 à 15:25 - Mise à jour le 18/03/2017 à 12:03
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au bord du lac Tanganyika, un homme apprend à pêcher à un pélican à bord de son canoë. De superbes images d’amitié filmées avec une Go pro.

C’est l’histoire d’une amitié improbable entre un homme et un pélican. Séparé de ses congénères après être tombé au sol lors d’une tempête, un pélican blanc appelé "Bigbird" a été recueilli en 2015 par le personnel d’un camp de safari près des Montagnes de Mahale dans l’ouest de la Tanzanie. Jeffrey Condon, le gestionnaire du camp a pris l’oiseau sous son aile. Chaque matin, il  l’emmène avec lui sur les bords du lac Tanganyika. A bord de son canoë, il lui apprend à pêcher. Au fur et à mesure des cours de pêche passés ensemble, l’homme et le volatile ont développé des liens qui peuvent être qualifiés d’amitié.

Perché au bout du canoë, le pélican trempe son long bec dans l’eau pour tenter d’attraper du poisson. Pendant que Jeffrey pagaie, l’animal observe les flots et les trajectoires de la canne à pêche de son partenaire. Même sur la terre ferme, il se tient à côté de Jeffrey quand ce dernier sort son outil de pêche. Les deux amis sont littéralement collés l’un à l’autre. Les images filmées avec une Go pro ont immortalisé des moments de partage et montrent que  Bigbird a pour habitude de se poser sur les épaules ou sur les genoux de Jeffrey.

Lors de leurs escapades au large de l’île paradisiaque, il arrive que les deux compères sortent de l’eau un gros poisson. Dans ce cas, le volatile vient observer leur butin avec excitation.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'amitié insolite entre un homme et un pélican)

(Voir ci-dessous le vidéo de Jeffrey et Bigbirg qui pêchent ensemble)

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Perché au bout du canoë, le pélican trempe son long bec dans l’eau pour tenter d’attraper du poisson.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-