Iris Mittenaere se confie sur sa rupture avec Matthieu: "On ne partageait plus grand-chose"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Iris Mittenaere se confie sur sa rupture avec Matthieu: "On ne partageait plus grand-chose"

Publié le 26/06/2017 à 08:51 - Mise à jour à 08:52
©Capture d'écran Instagram/missunivers
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Célibataire depuis quelques mois, Iris Mittenaere a accepté de revenir sur la raison de sa rupture avec Matthieu. Expliquant toutefois vivre, désormais, très bien la situation.

Être la plus belle femme de l'univers n'est pas forcément facile tous les jours. Et Iris Mittenaere l'a appris à ses dépens. La jeune femme de 24 ans avait révélé début juin à Gala être célibataire depuis quelques mois. Si sa relation avec son désormais ex-petit ami, Matthieu, avait tenu lors de son année de règne de Miss France 2016, elle n'avait cependant pas fait long feu après la prolongation d'un an de sa vie sous les projecteurs, suite à son élection de Miss Univers 2017 fin janvier.

Relativement discrète sur sa vie privée malgré tout, elle avait décidé de sortir du silence pour mettre fin aux rumeurs qui la disaient en couple avec le chanteur M Pokora, suite à leur sortie ensemble à Roland-Garros, où ils étaient apparus assez complices.

Elle a à nouveau accepté de se confier sur la période de célibat qu'elle traverse actuellement, pour le journal suisse Le Matin dimanche 25. Période de célibat qu'elle vit, au passage, plutôt bien. "Ce n’est pas quelque chose de négatif d’être célibataire" a-t-elle ainsi expliqué.

C'est apparemment les inconvénients d'une relation à distance qui ont eu raison de son couple avec Matthieu. Mais pas que. "On n’a pas forcément signé pour cette vie. Mais ce n’est pas la raison principale du pourquoi on s’est séparés. Il est vrai que c’est important de se sentir soutenu. Il faut que la personne en face de moi comprenne ma situation et qu’elle le vive bien. Sinon ce n’est pas possible" a-t-elle aussi déclaré.

Libre comme l'air, elle cherche désormais un homme "ambitieux, gentil et simple" pour partager sa vie. Mais aussi quelqu'un qui comprendrait son "quotidien étrange".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Libre comme l'air, Iris Mittenaere cherche désormais un homme "ambitieux, gentil et simple" pour partager sa vie.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-