i>Télé: les principales figures de proue de la grève négocient leur départ

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faite un don !

i>Télé: les principales figures de proue de la grève négocient leur départ

Publié le 28/11/2016 à 18:15 - Mise à jour à 18:16
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

Alors que les salariés d'i>Télé ont mis fin à la grève il y a une semaine, les principales figures de proue du mouvement négocient actuellement leur départ avec la direction. Au total, plus de 70 des 120 journalistes de la rédaction devraient quitter la chaîne.

Une semaine après la fin de la longue grève qui a paralysé i>Télé en octobre et novembre, les principales figures de proue du mouvement négocient leur départ avec la direction, selon des journalistes de la chaîne. Antoine Genton, le président de la Société des journalistes (SDJ) de la chaîne d'information en continu du groupe Canal+, qui était devenu le principal visage du mouvement, a annoncé son départ dimanche soir à l'antenne.

"Je vous dis au revoir et à bientôt", a-t-il ainsi déclaré après avoir remercié son équipe, à l'issue d'une édition spéciale consacrée à la primaire de la droite. Les porte-paroles de la SDJ, Guillaume Auda et Milan Poyet, avaient également annoncé leur départ. Le spécialiste de l'international et ancien président de la SDJ Olivier Ravanello, le journaliste politique Jean-Jérôme Bertolus, les présentateurs Mickaël Darmon, Amandine Bégot, Sonia Chironi et Adrien Borne avaient aussi annoncé leur départ ces derniers jours.

Au total, plus de 70 des 120 journalistes de la rédaction devraient quitter i>Télé à la suite de cette longue grève. Vingt-cinq d'entre eux ont déjà signé la rupture conventionnelle de leur contrat avec la direction de la chaîne. Les partants seront remplacés par des journalistes en CDI sous 4 mois, a promis Canal+, la maison-mère d'i>Télé.

Les grévistes réclamaient des garanties d'indépendance de leur rédaction vis-à-vis de leur actionnaire Vincent Bolloré. Ils ont obtenu la nomination d'un directeur délégué à l'information et de meilleures conditions de départ pour ceux qui ne partagent pas le projet de la chaîne.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Au total, 25 journalistes ont déjà signé la rupture conventionnelle de leur contrat avec la direction de la chaîne.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-