"Je ne suis pas venue ici pour souffrir, ok?": Meryem Benoua intègre "TPMP" après son buzz, les internautes se moquent (vidéo)

"Je ne suis pas venue ici pour souffrir, ok?": Meryem Benoua intègre "TPMP" après son buzz, les internautes se moquent (vidéo)

Publié le 20/09/2017 à 12:56 - Mise à jour à 13:03
©Capture d'écran
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Meryem Benoua, la jeune femme devenue célèbre pour sa punchline "je suis pas venue ici pour souffrir ok?", a fait ses débuts dans "TPMP" mardi soir. Si elle a beaucoup fait rire Cyril Hanouna, les internautes n'ont pas eu l'air très enchanté par ses interventions…

C'est l'histoire d'un buzz qui n'en finit plus. Ou plutôt qui a été relancé par Cyril Hanouna parce qu'il faut dire qu'il s'était un peu éteint. Meryem Benoua, que tous les Français connectés connaissent pour la punchline "je ne suis pas venue ici pour souffrir ok?", a fait sa première apparition en tant que chroniqueuse mardi 19 au soir dans Touche Pas à Mon Poste.

Elle n'a pas hésité à tacler ses nouveaux camarades et à les couper, faisant souvent rire le présentateur trublion de l'émission, mais en agaçant fortement certains internautes. Beaucoup de téléspectateurs n'ont en effet pas hésité à "clasher" la jeune femme, dont la présence est illégitime selon eux puisque, de son propre aveu, elle "n'y connait rien" en médias.

Ceux que Cyril Hanouna surnomme ses "petites beautés" ou ses "fanzouzes" n'ont pas non plus apprécié l'audace, jugée mal placée, de la "serial buzzeuse" lorsqu'elle a lancé à leur "baba" "vous allez rester sur des vannes merdiques comme ça toute la soirée?".

Qualitativement, les fans de l'émission n'ont peut-être pas apprécié le contenu de TPMP mardi soir. Mais quantitativement, sans doute un peu à cause de l'effet de curiosité, ils ont répondu présent puisque C8 a enregistré une moyenne de 1,35 million de téléspectateurs, soit 5,6% de part d'audience sur le créneau. C'est, comme la veille avec le retour très attendu de Matthieu Delormeau, mieux que TMC et Quotidien de Yann Barthès (1,284 million de téléspectateurs).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Meryem Benoua, ici aux côtés d'Isabelle Morini-Bosc, est la nouvelle chroniqueuse de Cyril Hanouna.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-